1. Accueil
  2. Divers
  3. France : trois Algériennes « zombifiées » et dépouillées en pleine rue
Divers

France : trois Algériennes « zombifiées » et dépouillées en pleine rue

C’est l’histoire incroyable mais vraie d’un nouveau genre d’escroquerie : trois femmes de nationalité algérienne ont été dépouillées de leurs biens personnels dans l’ouest de la France, en Nouvelle-Aquitaine. Le journal local La Nouvelle République rapporte les faits étranges qui se sont déroulés ce samedi 25 juin dans la rue, en plein jour.

Les victimes, âgées de 57 à 64 ans, sont veuves toutes les trois et de nationalité algérienne. Elles témoignent en racontant exactement la même chose à la police. Elles disent avoir été abordées par un homme et une femme qui serait sa complice, vêtue d’une tenue islamique.

L’homme commence par leur demander où se trouve la nouvelle mosquée de la ville. Puis il se met à prédire leur avenir avant de déposer une pierre blanche dans leur main. Les victimes expliquent être sous le choc, tremblantes, rapporte le média local, et se sentent dans un « état second ».

Nouvelle-Aquitaine

La scène décrite est surréaliste : lorsqu’elles ouvrent à nouveau leur main, la pierre est devenue noire et l’individu leur somme de lui donner argent et bijoux, avant de s’éclipser le plus naturellement du monde.

Trois Algériennes dépouillées en France : hypnose ou sorcellerie ?

Les faits sont graves et posent question, les médias locaux parlent « d’arnaque à la samaoui ». Un mode opératoire très mystérieux qui consiste à transformer sa proie en « zombie » pour mieux lui soutirer son argent. La pratique serait proche de l’hypnose, ainsi les victimes donnent leurs biens sans émettre la moindre difficulté, et le vol se fait silencieusement, sans attirer l’attention. En bref : le crime parfait.

L’affaire, très étrange, fait naître plusieurs théories. La Nouvelle République rapporte qu’une avocate du nord de la France a avancé l’hypothèse d’une substance paralysante appliquée sur la pierre. Elle défend les victimes dans une affaire similaire et cela expliquerait pourquoi les personnes sont pétrifiées et n’opposent aucune résistance face au malfaiteur.

Après enquête, plusieurs personnes ont été placées en détention provisoire et sont passées devant le tribunal de Poitiers ce 24 juin. D’après le parquet, le butin s’élèverait à 5 000 euros en liquide et bijoux en or, volés en l’espace de seulement deux jours.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus