1. Accueil
  2. Divers
  3. France : un Algérien condamné pour avoir menacé sa femme
Divers

France : un Algérien condamné pour avoir menacé sa femme

Souvent, après les séparations, des conflits éclatent entre les conjoints au sujet de la garde des enfants. En France, des affaires similaires concernent parfois des couples mixtes.

Beaucoup de ressortissants algériens, hommes ou femmes, sont impliqués dans ce genre d’affaires, avec parfois des accusations de chercher à fuir avec les enfants en Algérie. Une fuite souvent synonyme d’un aller sans retour au regard de la complexité des procédures judiciaires impliquant des couples mixtes avec enfants.

La dernière affaire de ce type a été traitée par le tribunal de Nîmes dans le sud de la France.

Elle oppose une femme à son mari de nationalité algérienne au sujet de la garde de leurs trois enfants, rapporte, ce jeudi 27 mai, le journal local Le Midi Libre.

« Je vais t’égorger »

Le ressortissant algérien aurait cherché à récupérer la garde de ses enfants en menaçant de mort sa femme. « Si je ne peux avoir les enfants, je vais te tuer », lui aurait-il dit, selon le compte-rendu du Midi Libre. « Je vais t’égorger », lui aurait-il également dit lors d’une de leurs disputes autour de la garde des enfants.

Le mari vit entre la France, l’Algérie et l’Espagne. Quand il est à Nîmes, il réside dans un foyer. Ne s’arrêtant pas au stade des menaces, le papa est passé à l’acte en pleine rue. Il aurait essayé de prendre de force ses enfants. Ces derniers étaient choqués et en pleurs. Il aura fallu l’intervention des passants, rapporte Le Midi Libre.

Il nie les faits

Le conflit dure depuis plusieurs mois. L’épouse est soutenue par des éducateurs locaux dans le différend qui l’oppose à son mari algérien. Elle a fini par déposer plainte devant les propos de plus en plus menaçants de son mari.

Convoqué par la justice après plusieurs plaintes de sa femme, le papa algérien a réfuté les accusations portées contre lui. « Tout cela, c’est faux. Elle invente. Mes trois enfants veulent venir avec moi », a répondu le mari algérien devant les juges.

Jugé mardi dernier pour avoir proféré des menaces de mort contre sa femme, l’Algérien a écopé d’une peine de 30 mois de prison dont six ferme. Il a été placé en détention et s’est vu infliger une interdiction d’entrée en territoire français pour une période de cinq années.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus