1. Accueil
  2. Visas et Immigration
  3. France : un Algérien condamné pour violences contre sa femme et son fils
Visas et Immigration

France : un Algérien condamné pour violences contre sa femme et son fils

En France, un Algérien âgé de 44 ans a comparu, mercredi 16 décembre, devant le tribunal correctionnel de Vanne pour répondre des accusations de violences contre sa femme et son fils de 13 ans, rapporte le journal Ouest France.

Sa femme l’accuse de violences et d’insultes à son encontre et à l’encontre de leur fils adolescent. Le couple s’est marié en 2004, avant de se séparer pendant quelques mois. Pendant cette période la femme s’inscrit sur un site de rencontres, mais après avoir décidé de se remettre avec son mari, au mois de septembre dernier, pour sauver leur couple, elle se convertit à l’islam et essaie de « repartir sur de bonnes bases », indique la même source.

Les violences ont recommencé au sein de la famille

Quelque temps plus tard, l’Algérien a commencé à tenir des propos insultants et choquants à son égard, à lui cracher au visage et à l’humilier, témoigne la victime. L’homme a réservé le même traitement pour son fils de 13 ans.

Articles en Relation

La femme a témoigné à la barre, assurant qu’il la réveillait la nuit pour l’insulter : « Il me réveillait la nuit pour me traiter de chienne, de prostituée, en humiliant ma famille, m’adressant des dizaines de messages insultants toute la journée. Encore aujourd’hui il me salit ». 

L’Algérien nie les faits : « Sur la tête de ma mère, je dis la vérité ! » 

La plainte a été accompagnée d’une vidéo, filmée par le fils. Mais dans la salle d’audience, l’homme nie tout : « Sur la tête de ma mère, je dis la vérité, j’ai été piégé ! Je ne cache rien. Je fais tout pour mes enfants et suis quelqu’un qui respecte les valeurs morales ». 

Mais à cause des preuves accablantes, le quadragénaire a été condamné à « huit mois de prison avec sursis probatoire pendant deux ans ». Il devra aussi poursuivre un stage de sensibilisation aux violences conjugales. L’Algérien va devoir verser 3000 euros à sa femme et la même somme à son fils. Il a également perdu l’autorité parentale sur ses deux enfants.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus