1. Accueil
  2. Visas et Immigration
  3. France : un Algérien jugé pour viol et violence sur une Algérienne
Visas et Immigration

France : un Algérien jugé pour viol et violence sur une Algérienne

Mohamed B, un Algérien de 47 ans, comparaît cette semaine devant les assises d’un tribunal français. Il est poursuivi pour viol, violence et menace de mort envers une femme, également d’origine algérienne, qu’il voulait épouser de force, rapporte le média local La République de Seine-et-Marne.

Le mis en cause a quitté l’Algérie, un pays dans lequel il ne sentait plus le bienvenu selon des proches à lui. Il faut dire Mohamed B avait été condamné en Algérie à une peine de douze ans de prison pour violence, enlèvement et atteinte à la pudeur, précise le média français.

Les faits pour lesquels l’Algérien est poursuivi en France remontent à 2018. Ils ont eu lieu à Melun, non loin de Paris. Mohamed B, qui séjournait en France de manière illégale, a fait la rencontre d’une femme dont il tombe très vite sous le charme et veut épouser à tout prix. Devant le refus de la jeune femme à ses avances, il emploie la méthode dure pour la forcer à se marier avec lui.

La jeune algérienne menacée et frappée

À fond dans sa démarche, l’individu arrive jusqu’à s’introduire au domicile de sa victime. Menacée et frappée, la jeune femme s’écroule puis cède devant la demande de son agresseur de le suivre pour une balade au long de la Seine. Elle ne doit son salut qu’à l’intervention de passants après qu’elle ait tenté de fuir. 

Mohamed, lui, arrive à s’enfuir avec les clés de l’appartement de sa victime en plus de lui avoir volé son passeport, sa carte de séjour, ainsi qu’un collier en or et son téléphone.

Plus tard, il recontacte la jeune femme pour lui restituer ses clés. Une fois dans la maison, il l’aurait violenté avant de la violer. Il lui aurait également demandé de se déshabiller pour prendre des photos pour Facebook, selon la même source.

La version de Mohamed B

Le cauchemar de la jeune femme ne s’est pas arrêté au viol. Mohamed l’aurait poussé contre un mur, tirée par les cheveux. Elle a également été victime de coups au niveau de la tête et de la hanche.

Devant la police, Mohamed affirme avoir versé 15 000 euros pour un mariage blanc avec sa victime. Il donne également une toute autre version des faits. Selon lui, il a rencontré la jeune femme dans un site de rencontre. L’accusé, qui se trouve en détention provisoire, n’hésite pas à clamer son innocence. 

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus