1. Accueil
  2. Visas et Immigration
  3. France : un Algérien retrouve sa maman après 73 ans de séparation
Visas et Immigration

France : un Algérien retrouve sa maman après 73 ans de séparation

Abderrahmane, un ressortissant algérien de 73 ans qui vit en Belgique, vient de retrouver sa maman qui l’avait quitté alors qu’il avait deux mois seulement. Dans une vidéo publiée par le consulat général d’Algérie à Bruxelles, Abderrahmane et sa mère Khalti Yamina témoignent sur leur histoire hors du commun.

‘’Je n’ai jamais perdu espoir’’

Dans son témoignage, Abderrahmane, aujourd’hui grand-père de dix petits-enfants, raconte n’avoir jamais perdu l’espoir de retrouver sa maman. ‘’Elle est partie parce que mon père la frappait et m’a laissé chez ma grand-mère que j’ai toujours pris pour ma mère. Ce n’est qu’à l’âge de quatorze ans que j’ai su la vérité’’, révèle-t-il les yeux brillant d’émotion.

Abderrahmane est parti à la recherche de sa maman quand il a su qu’elle était originaire de Ténès. Dans cette belle ville côtière de la wilaya de Chlef, il a retrouvé sa tante avec laquelle il a gardé le contact et qui a assisté à son mariage quelques années plus tard. ‘’Je n’ai jamais perdu espoir de la retrouver, quelque chose au fond de moi disait qu’elle était toujours en vie’’, poursuit Abderrahmane.

Dernièrement, il a repris les recherches. À 73 ans, le père de famille privé de sa maman depuis qu’il était nourrisson, pouvait penser qu’elle était peut-être décédée, mais il a préféré écouter son cœur qui lui disait le contraire.

C’est grâce à Internet qu’Abderrahmane, aidé par son fils, arrive à localiser l’emplacement de Khalti Yamina, aujourd’hui âgée de 93 ans et qui vivait à Lyon dans une maison de repos.

Le fabuleux destin de Khalti Yamina

Lorsqu’elle a quitté le domicile conjugal pour fuir la violence de son mari, Yamina est allée travailler chez une famille française en Algérie qui a fini par prendre le chemin de l’autre rive de la Méditerranée.

C’est avec elle que Yamina a atterri en France. Quand son fils Abderrahmane a retrouvé sa trace et s’est déplacé jusqu’à Lyon, il avait peur de la choquer surtout que la vielle femme avait subi un accident vasculaire cérébral. De son voyage à Lyon, Abderrahmane reviendra bredouille puisqu’il n’a pas été autorisé à parler avec sa maman par le médecin de la maison de repos.

Ce n’est que plus tard que le contact s’est noué entre la maman et son fils séparés par les aléas de la vie depuis 73 ans. Aujourd’hui, Khalti Yamina est tout sourire du haut de ses 93 ans. ‘’Je n’avais personne, j’étais seule !’’, raconte-t-elle très affaiblie par l’AVC dont elle a été victime.

‘’Aujourd’hui je suis mieux’’, ajoute Yamina qui espère revenir en Algérie, elle qui vient d’obtenir son passeport algérien pour la première fois depuis son existence. Touché par cette histoire, le consul algérien à Bruxelles a tenu à rendre visite à Abderrahmane et sa maman après leur rencontre.

Son petit-fils Hafid qui a conduit les recherches évoque ”un rêve qui vient de se réaliser”.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus