1. Accueil
  2. Divers
  3. France : une école musulmane fermée
Divers

France : une école musulmane fermée

Près de Lyon, une centaine d’enfants musulmans ne retrouveront pas leur école cette année : elle a été fermée par le gouvernement français.

Une école privée musulmane située à Villeurbanne, une commune limitrophe de Lyon en France, n’accueillera pas ses élèves durant cette rentrée. La préfecture du département a décidé de la fermer.

L’école musulmane El Qarni, fréquentée d’habitude par une centaine d’enfants en primaire, ne pourra pas assurer ses cours. Après de multiples avertissements pour des manquements d’ordre technique, la préfecture a interdit l’ouverture de l’établissement.

Selon le journal local Lyon Mag, la décision a été émise par le biais d’un arrêté préfectoral fin août dernier. Les classes de cette école située au-dessus d’une salle de prières et d’une mosquée ne répondraient pas aux normes de conformité requises pour accueillir les enfants.

La mairie de Villeurbanne et l’Éducation nationale ont alerté, depuis le mois de février dernier, sur la nécessité de les mettre en conformité, selon la même source. Les manquements sont relevés par la commission de sécurité du service départemental métropolitain d’incendie de secours de Lyon (SDMIS).

École musulmane El Qarni : les raisons de la fermeture

Selon le rapport de ce service, il s’agit « de graves manquements concernant notamment le chauffage, l’isolation ou encore le gaz ». Face à cette situation, la direction de l’école, résignée à respecter la décision préfectorale, a envisagé une autre solution.

Celle-ci consiste à déménager dans de nouveaux locaux à Vaulx-en-Velin, une commune située dans la métropole de Lyon. Or, ces nouveaux locaux n’étaient pas non plus aux normes, et ne peuvent donc pas abriter les classes d’El Qarni.

Dans l’attente d’une mise en conformité des nouveaux locaux et l’approbation de la commission de sécurité, les enfants scolarisés au sein de cette école de la communauté musulmane en France seront accueillis dans d’autres établissements.

Les écoles musulmanes dans le viseur de l’Etat français

En France, la « chasse » aux écoles musulmanes ne date pas d’hier. En 2020 on comptait environ 70 écoles musulmanes disséminées dans l’hexagone, et toutes sont particulièrement scrutées par le gouvernement, contrairement aux établissements privés catholiques et juifs, beaucoup plus nombreux.

Dans le contexte ambiant de lutte contre le « séparatisme », le gouvernement ferme régulièrement ces écoles pour divers motifs : règles sanitaires ou normes de sécurité. Ces écoles ne sont pas clandestines mais hors contrat, c’est-à-dire que ce sont des établissements privés dont les enseignants ne sont pas rémunérés par l’État.

A Marseille, en région parisienne ou comme ici en zone lyonnaise, ces écoles attestent de la volonté de nombreux musulmans de France à donner à leurs enfants une éducation religieuse et conforme à leurs valeurs.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus