1. Accueil
  2. Visas et Immigration
  3. France : une jeune algérienne séquestrée pendant 3 mois par sa belle famille
Visas et Immigration

France : une jeune algérienne séquestrée pendant 3 mois par sa belle famille

Une jeune femme de nationalité algérienne a été séquestrée pendant trois mois à Orléans, dans le centre de la France, par son mari et ses proches qui lui ont également fait subir des violences, rapporte, ce mercredi 9 décembre, la radio France Bleu.

La victime, âgée 22 ans, était interdite de sortie et devait rester sous la surveillance dans l’appartement situé au neuvième étage d’un immeuble dans le quartier des Blossières à Orléans. Le père et le frère de son mari sont également accusés d’avoir participé à la séquestration.

Mariée en Algérie, elle est en France depuis 3 mois

Après trois longs moins de souffrance, la victime parvient difficilement à alerter la police. Après avoir trouvé un téléphone, elle a contacté des proches en France et en Algérie. C’est, d’ailleurs, eux qui préviennent la police de sa situation.

La jeune femme s’est mariée en Algérie. Elle n’est en France que depuis trois mois, selon la même source. Elle ignorait même l’adresse où elle habite du fait qu’elle ne maîtrise pas la langue française.

Elle n’avait le droit de sortir que pour accompagner son mari pour aller faire les courses une fois par semaine, selon France Bleu.

Son mari et ses complices arrêtés

Dans la soirée de lundi dernier, les policiers du commissariat d’Orléans ont reçu des appels de leurs collègues de Rouen et Lyon qui les ont alertés à ce sujet. Ces derniers ont dû avoir recours à la géolocalisation du téléphone qu’elle a utilisé pour pouvoir la retrouver.

Une fois arrivés sur les lieux vers 21 h 15, ils trouvent son beau-père âgé de 57 ans qui était chargé de sa surveillance. Les policiers procèdent ensuite à l’arrestation de son mari, âgé de 22 ans dans son lieu de travail puis de son beau-frère, âgé 19 ans.

La jeune femme a été emmenée à l’hôpital d’Orléans où elle a été examinée par l’unité médico-judiciaire. Elle est blessée à la jambe et au visage. Le médecin lui prescrit cinq jours d’incapacité totale de travail.

Son mari et ses deux complices, tous de nationalité algérienne, sont en garde à vue et devraient être présentés devant le procureur de la République. Ils risquent des poursuites pour violences et séquestration.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus