1. Accueil
  2. Visas et Immigration
  3. France : une mère algérienne et son fils malade menacés d’expulsion
Visas et Immigration

France : une mère algérienne et son fils malade menacés d’expulsion

Sarah Guenifid, Algérienne et mère d’un enfant de six ans atteint d’autisme, lutte depuis plusieurs mois pour que son fils puisse continuer d’être soigné en France.

En juin 2020, Sarah et sa famille, originaires d’Algérie, ont été destinataires d’une décision d’obligation de quitter le territoire français émanant de la préfecture de Rouen dont ils dépendent, relate le média local Paris – Normandie.

Sarah est arrivée en France en septembre 2018 avec ses deux enfants dont Mouad, le plus jeune qui est autiste. Après des allers-retours entre l’Algérie et la France, son mari a fini par les rejoindre en 2019.

Mouad a fait beaucoup de progrès depuis qu’il est en France

Sarah et son mari jouissaient d’une bonne situation en Algérie, mais l’état de leur fils Mouad les a poussés à tout laisser tomber et à partir en France pour qu’il bénéficie d’une meilleure prise en charge.

« Elle était cuisinière, son mari commerçant. Ils ont quitté une bonne situation en Algérie pour soigner leur fils », explique Me Cécile Madeline, l’avocate de Sarah Guenifid qui plaidait jeudi dernier devant le tribunal administratif de Rouen.

L’avocate de la famille algérienne met en avant les difficultés rencontrées en Algérie par les patients comme Mouad. Ce dernier « ne marchait pas, ne disait pas un mot et ne regardait jamais sa maman. Aujourd’hui, il va à l’école et a une AVS [auxiliaire de vie sociale, NDLR] quatre heures par jour, un orthophoniste et un suivi pédopsychiatrique ».

Sarah de son côté constate l’évolution positive de son fils depuis qu’il est en France. « Ici, il est devenu un autre petit garçon », affirme la maman.

Une lueur d’espoir

Sarah Guenifid a pu obtenir un titre de séjour. De quoi permettre à son mari de refaire une demande lui aussi et pourquoi pas obtenir le précieux sésame également.

Le tribunal administratif de Rouen qui traite le dossier de Mouad devrait rendre son verdict dans trois semaines. Jeudi, les soutiens de la famille algérienne ont organisé un rassemblement devant le tribunal.

La semaine dernière, à Rouen, une jeune lycéenne algérienne a été régularisée après une mobilisation de ses camarades, ses professeurs ainsi que des élus locaux.

Il y a, donc, de quoi espérer pour Mouad et sa famille pour que le jeune garçon poursuive sa progression.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus