1. Accueil
  2. Visas et Immigration
  3. France : une ville impose aux musulmans des cuves en béton pour les enterrements
Visas et Immigration

France : une ville impose aux musulmans des cuves en béton pour les enterrements

C’est un sujet sensible mais qui a besoin d’être mis en lumière : en France, le manque de carrés musulmans dans les cimetières devient problématique.

Le nombre de cimetières municipaux possédant cet espace concessionnel dédié aux musulmans n’était déjà pas suffisant mais avec la crise du Covid-19 le phénomène s’est intensifié.

Beaucoup de familles n’ont pas pu rapatrier leurs défunts dans leur pays d’origine et ont dû les inhumer dans l’hexagone en dernier recours.

Des chiffres sans aucune logique

Lorsque l’on dénombre 80 carrés musulmans en France et que l’on compte près de 6 millions de musulmans qui résident dans le pays, on constate à quel point l’offre et la demande ne sont pas en adéquation.

Outre ce manque de place, d’autres freins apparaissent : rappelons que l’inhumation d’un musulman doit se faire en pleine terre, or les cimetières occidentaux permettent rarement le respect de ce rite religieux.

Dans la ville d’Avignon dans le sud-est de la France, il est imposé aux musulmans de construire des cuves en béton pour enterrer leurs défunts

Benyoussef Hamroun, président de l’association amitié et entraide franco-algérienne du Grand Avignon s’est exprimé au micro de Sud Radio ce mercredi 27 octobre, écœuré :

« Le désaccord est très simple, la précédente municipalité (…) avait imposé des cuves bétonnées afin d’inhumer les musulmans. Nous n’avions rien demandé, nous sommes montés au créneau, pour faire enlever ces cuves bétonnées et faire remettre les défunts en terre. Nous avons créé ce cimetière en 1977. À chaque élection présidentielle, on nous ressort les cuves bétonnées. »

Une inhumation qui coûte cher

« Construire une cuve bétonnée coûte environ 2.500 euros, ce qui fait une inhumation à environ 6.500 euros par personne », poursuit Benyoussef Hamroun.

Il rappelle que l’inhumation se fait en pleine terre pour les musulmans.

Entre manque de place, ordres bafouant les principes religieux et prix exorbitant, les associations n’ont de cesse de se battre pour faire valoir le droit le plus fondamental de chaque être humain : bénéficier d’un enterrement décent et conforme à ses croyances.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus