1. Accueil
  2. Actualités
  3. Frontières algériennes : 10 arguments pour et contre la réouverture
Actualités

Frontières algériennes : 10 arguments pour et contre la réouverture

Faut-il rouvrir les frontières algériennes et autoriser la reprise des vols d’Air Algérie ? Les avis divergent. Voici dix arguments importants : cinq pour et cinq contre.

Faut-il rouvrir les frontières algériennes, fermées depuis le 17 mars dernier dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus ? Depuis plusieurs jours, les appels à la réouverture se multiplient. Sur les réseaux sociaux, les avis divergent. Voici dix arguments importants souvent entendus dans les débats : cinq pour et cinq contre.

Pour 1 : La majorité des pays ont ouvert

C’est l’un des arguments les plus répandus en faveur de la réouverture des frontières : l’Algérie reste l’un des rares pays à maintenir ses frontières totalement fermées.

Articles en Relation

Les pays européens ont ouvert leurs frontières en juillet dernier, avec des restrictions mise en place, selon les évolutions de la situation sanitaire. Chez nos voisins, la Tunisie a ouvert dès le 27 juin et le Maroc a ouvert partiellement depuis le 15 juillet.

Pour 2 : La maladie mettra du temps avant de disparaître

Selon les projections les plus optimistes, un vaccin ne sera pas disponible pour le grand public avant le deuxième trimestre de l’année prochaine. En attendant, le virus ne risque pas de disparaître. Les frontières algériennes sont fermées depuis six mois. Le pays ne peut pas se permettre six mois supplémentaires de blocage.

Pour 3 : Permettre aux Algériens de rentrer dans leur pays

C’est notamment l’argument mis en avant par le député de l’émigration Noureddine Belmeddah qui a écrit récemment au président Abdelmadjid Tebboune. Les binationaux et les Algériens résidents à l’étranger doivent pouvoir rentrer dans leur pays.

Pour 4 : Le virus est déjà « local »

Certains partisans de la réouverture des frontières rejettent l’argument sur le risque « d’importation » du virus. Cet argument était valable au début de l’épidémie quand la Chine était le principal foyer et l’Algérie pas encore touchée. Six mois après la fermeture des frontières, le virus a une circulation « locale ».

Pour 5 : Ouvrir avec des mesures sanitaires strictes

Cinquième argument mis en avant : la possibilité de mettre en place des mesures sanitaires strictes dans les aéroports et les avions, comme le font d’autres pays. Il est plus facile de mettre en place des mesures dans un aéroport que sur une plage ou dans un marché populaire, estiment les défenseurs de la réouverture des frontières.

Contre 1 : La maladie repart dans les pays qui ont ouvert

En Europe, le nombre de cas explosent. La Tunisie a vu la maladie repartir…Pour les opposants à la réouverture des frontières algériennes, ces exemples doivent inciter à la prudence.

Contre 2 : la situation dans les pays du voisinage

Ouvrir les frontières, mais avec qui ? La situation dans les pays avec lesquels l’Algérie a des échanges importants (France, Italie, Espagne, Tunisie, Turquie, Maroc…) n’est pas rassurante, rappelle Mohamed Bekkat Berkani, membre du comité scientifique de suivi de l’épidémie du Covid-19. « Le risque est d’avoir des voyageurs qui transportent le virus. On ne doit pas oublier que, chez nous, les premières contaminations ont été des « cas importés » », ajoute-t-il.

Contre 3 : l’Algérie manque de moyens de dépistage

Tout le monde le sait : les moyens de dépistage manquent dans les hôpitaux pour les vrais malades. Comment peut-on les fournir dans les aéroports en nombre importants pour des voyageurs ?

Contre 4 : La maladie recule en Algérie, ne prenons aucun risque

Depuis quelques semaines, on assiste à un recul de la maladie en Algérie, avec une baisse continue du nombre de cas positifs. Hier, mercredi 9 septembre, l’Algérie a enregistré 278 nouveaux cas, la plus faible progression quotidienne depuis le 27 juin lorsque 287 nouvelles contaminations avaient été diagnostiquées. Rouvrir les frontières aujourd’hui, c’est prendre un risque considérable de voir la maladie repartir.

Contre 5 : L’arrivée d’un vaccin est proche

Même si aucune date n’a été annoncée, les indices sont nombreux concernant l’arrivée prochaine d’un vaccin sur le marché. Le vaccin russe donne des résultats encourageants et les États-Unis s’apprêtent à lancer une campagne de vaccination avant le 1er novembre prochain qui va concerner les personnels de santé notamment.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus