1. Accueil
  2. Actualités
  3. Frontières de l’Algérie : ce qu’a dit Tebboune sur France 24
Actualités

Frontières de l’Algérie : ce qu’a dit Tebboune sur France 24

Le président Abdelmadjid Tebboune a accordé, ce samedi 4 juillet, un entretien exclusif à la chaîne France 24 dans lequel il a abordé plusieurs questions dont celle de la réouverture des frontières

Le président Abdelmadjid Tebboune a accordé, ce samedi 4 juillet, un entretien exclusif à la chaîne France 24 dans lequel il a abordé plusieurs questions dont celle de la réouverture des frontières de l’Algérie, fermées depuis mars dernier dans le cadre des mesures de lutte contre le Covid-19.

L’Algérie a décidé, le 28 juin, de prolonger la fermeture de ses frontières aériennes, terrestres et maritimes jusqu’à la fin de la crise sanitaire.

Ce samedi, le chef de l’État n’a pas avancé de date pour une éventuelle réouverture. Selon le président algérien, les frontières ne sont pas totalement fermées.

« Avec la France, nous avons 32 vols quotidiens », a-t-il dit, en allusion aux vols de rapatriement effectués par Air France, Transavia et ASL Airlines. Ces compagnies effectuent des vols dans le sens Algérie-France pour rapatrier les Européens et les étrangers titulaires de permis de séjour français qui sont bloqués en Algérie. Mais elles n’assurent pas de vols dans le sens France-Algérie.

« Faut-il ouvrir partiellement ou ne pas ouvrir ? L’environnement géographique de l’Algérie a opté pour un déconfinement total bien que les chiffres des contaminations et des décès soient élevés », a expliqué le président de la République.

Il a ajouté : « Nous allons voir, en fonction de notre capacité, de notre crainte de voir les chiffres augmenter, si nous devons ouvrir ou non ».

Abdelmadjid Tebboune a rappelé que l’Algérie appliquait le principe de placement en quarantaine de toute personne arrivant de l’étranger. Cela a été le cas pour les Algériens rapatriés. « Parmi les Algériens rapatriés, nous avons trouvé presque 50 cas positifs au Covid-19. Heureusement qu’on avait appliqué ce principe, sinon ça aurait été une progression exponentielle », a expliqué M. Tebboune.


Par : Camelia Amrani

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus