1. Accueil
  2. Compagnies Aériennes
  3. Frontières et reprise des vols avec l’Algérie : Transavia sceptique
Compagnies Aériennes

Frontières et reprise des vols avec l’Algérie : Transavia sceptique

En France, les compagnies aériennes se préparent à la reprise des vols réguliers cet été. Les touristes européens, ceux ayant été vaccinés et ceux issus de pays tiers considérés comme étant sûrs pourront de nouveau voyager.

Les compagnies aériennes françaises continuent  de mettre en place leurs programmes d’été, en fonction des perspectives de réouverture des frontières et de la demande.

Transavia, filiale low cost de la compagnie Air France, vient par exemple d’annoncer un programme d’été, avec 150 lignes, dont 37 nouvelles, soit un programme équivalent à celui de 2019, avant la crise sanitaire.

« En Algérie, l’ouverture des frontières semble loin »

En annonçant son nouveau programme pour l’été, la low cost française a précisé que pour la région du Maghreb (Algérie, Maroc et Tunisie), les vols dépendront de la levée des restrictions aux frontières.

Le marché reste « toujours un peu fluctuant, il y a pas mal d’incertitudes. Notamment au Maghreb. En Algérie, l’ouverture des frontières semble loin », a expliqué Nicolas Henin, directeur général adjoint commercial et marketing de Transavia France, dans un entretien publié ce vendredi par le média spécialisé L’Echo Touristique. Comprendre : Transavia ne s’attend pas à une reprise des vols dans les prochaines semaines avec l’Algérie.

Le Maroc a suspendu les vols avec plusieurs pays, dont la France, au moins jusqu’en juin prochain. La Tunisie maintient ses frontières ouvertes et autorise des vols internationaux, mais les passagers sont soumis à plusieurs restrictions dont l’obligation de quarantaine de sept jours une fois sur le sol tunisien.

Qu’en est-il pour l’Algérie

Les frontières algériennes sont fermées depuis le 17 mars 2020. Les vols entrants sont suspendus depuis cette date. Les compagnies étrangères, dont Transavia, sont autorisées à effectuer des vols spéciaux de rapatriement depuis les aéroports algériens. Des vols réservés aux étrangers et aux Algériens titulaires de certains de types de visas (Etudes, installation, conjoint d’étranger, malades…).

La compagnie Air Algérie a effectué plus d’une centaine de vols de rapatriement, réservés en priorité aux Algériens bloqués à l’étranger. Mais depuis le 1er mars dernier, ces vols sont suspendus jusqu’à nouvel ordre.

Actuellement, l’Algérie fait face à une hausse des contaminations et les spécialistes engagés dans la lutte contre le covid-19 redoutent une troisième vague, surtout que des cas de variants indien, britannique et nigérian ont été enregistrés. Le pays est également en retard dans sa campagne de vaccination, avec moins de 1 % de la population vaccinée.

Le 27 avril dernier, le président Abdelmadjid Tebboune a ordonné le « maintien de la fermeture des frontières terrestres, maritimes et aériennes ». Malgré les appels lancés par la diaspora algérienne à l’étranger, les autorités restent intransigeantes : la fermeture des frontières reste au cœur du dispositif de la lutte anti-covid en Algérie.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus