1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Frontières : l’Algérie entame le 8e mois de fermeture
Air Algérie

Frontières : l’Algérie entame le 8e mois de fermeture

L’Algérie a décidé de fermer ses frontières le 17 mars dernier, avec la suspension des vols et des liaisons maritimes. Aujourd’hui, on entre dans le 8e mois de fermeture et les perspectives d’une réouverture avant 2021 s’éloignent.

L’Algérie entame, ce dimanche 18 octobre, le 8e mois de fermeture de ses frontières aériennes, maritimes et terrestres. Le 17 mars dernier, les autorités algériennes annonçaient, en effet, la suspension de toutes les liaisons à destination et en provenance de l’Algérie, à l’exception du transport des marchandises. Les vols domestiques et les transports par train ont également été suspendus.

Les avions de la compagnie Air Algérie sont cloués au sol. Les aéroports sont fermés ou tournent au ralenti, avec des vols spéciaux assurés par deux compagnies françaises : Air France et ASL Airlines.

Assouplissement de plusieurs mesures

Le même jour, l’Algérie annonçait également la fermeture des mosquées et la suspension des prières collectives. Plusieurs autres mesures de confinement avaient été annoncées dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus, comme la fermeture des hôtels, des restaurants, des cafés et des plages. Les universités et les écoles ont également été fermées.

Sept mois après l’annonce de ces décisions, la situation sanitaire en Algérie s’est nettement améliorée. Les cas de contaminations sont faibles (moins de 200 cas quotidiens en moyenne depuis plusieurs jours). Le gouvernement a donc décidé d’assouplir plusieurs mesures.

Frontières : fermeté des autorités algériennes

De nombreuses activités ont repris, selon des protocoles sanitaires validés par le Comité scientifique en charge du suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus en Algérie. Les plages ont rouvert le 15 août. Les hôtels, les restaurants et les cafés accueillent de nouveau leurs clients.

Les élèves et les étudiants vont également reprendre le chemin des établissements d’enseignement. La date de la rentrée scolaire pour le cycle primaire a été fixée au 21 octobre. Le 4 novembre aura lieu celle des cycles moyen et secondaire, alors que la rentrée universitaire est prévue pour le 15 novembre prochain. Le gouvernement encourage également les entreprises à reprendre leurs activités en respectant les mesures de protection.

Mais concernant la réouverture des frontières et la reprise des vols, les autorités algériennes se montrent fermes : rien ne sera décidé dans ce domaine avant une nette amélioration de la situation sanitaire en Algérie et dans les pays du voisinage.

Situation dans les pays du voisinage de l’Algérie

Sur ce point, les autorités politiques peuvent compter sur l’appui du Comité scientifique en charge du suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus en Algérie.

Les experts du Comité sont unanimes : la réouverture des frontières dans le contexte actuel est porteuse de dangers. Elle peut, affirment-ils, faire repartir l’épidémie et effacer tout le travail effectué durant les sept derniers mois.

La récente dégradation de la situation sanitaire dans les pays du voisinage, notamment en France où un couvre-feu nocturne a été instauré, et la détérioration de la situation sanitaire en Tunisie – un pays qui a ouvert ses frontières dès le 27 juin dernier – renforcent les experts algériens dans leurs convictions.

La perspective d’une réouverture des frontières algériennes s’éloigne. Au regard des projections concernant l’évolution de l’épidémie et la disponibilité d’un traitement ou d’un vaccin, il ne faut sans doute rien attendre de nouveau avant 2021.

Articles en Relation

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus