1. Accueil
  2. Actualités
  3. Frontières : le cri de détresse d’un ex-international algérien
Actualités

Frontières : le cri de détresse d’un ex-international algérien

Samir Hadjaoui, ancien gardien international algérien et de plusieurs clubs de Ligue 1, est apparu dans une vidéo qui a fait le tour de la Toile dans un état de santé préoccupant.

L’ex-international algérien, qui a été transféré en France pour suivre son traitement après une intervention du ministère de la jeunesse et des Sports, a poussé un cri de détresse à destination des autorités.

« Je ne veux pas mourir ici »

Son état de santé s’est gravement détérioré depuis quelques jours. « Je ne veux pas mourir ici. Je ne veux pas revenir dans le cercueil. Je veux voir mes enfants et ma famille », a-t-il lancé.

Atteint d’une maladie grave, Samir Hadjaoui vit une période très difficile depuis plusieurs mois déjà. Il avait appelé en novembre dernier les pouvoirs publics d’intervenir pour l’autoriser à voyager afin qu’il suive un traitement en France dans un établissement spécialisé.

Son appel avait été entendu par le ministère de la Jeunesse et des Sports. Le ministre Sid Ali Khaldi avait pris attache avec lui pour organiser son départ vers la France. Mais depuis quelques jours, son cas s’est sérieusement aggravé. Samir Hadjaoui veut revenir chez lui par crainte de mourir à l’étranger loin de ses enfants et de sa famille.

Son retour en Algérie nécessiterait un avion médicalisé au vu de son état de santé. Visiblement très affaibli, Samir Hadjaoui en appelle à l’intervention de l’Etat une nouvelle fois, mais cette fois-ci pour qu’il revienne en Algérie.

Autorisations d’entrée et de sortie du territoire algérien

Tout comme le footballeur Samir Hadjaoui, le comédien Salah Aougrout a été transféré cette semaine en France pour être traité dans un établissement spécialisé. Atteint de trois tumeurs, « Achour El Acher », comme le surnomment les Algériens, a été pris en charge par le ministère de la Culture en collaboration avec le ministère du Travail et celui de la Santé.

Ces deux cas ont été pris en charge par les autorités alors que les frontières algériennes sont fermées dans les deux sens pour les citoyens algériens. Beaucoup d’autres citoyens attendent d’être autorisés à partir à l’étranger pour se faire soigner et pour d’autres raisons également. Ils sont environ 31 000 à être privés de sortie du territoire national.

Réunies dans un collectif, plusieurs organisations représentant la communauté algérienne à l’étranger ont formulé six propositions afin de pousser les autorités à revoir leur politique dans le registre des frontières.

Elles proposent, entre autres, le retour des vols d’Air Algérie et des compagnies étrangères dans les deux sens et l’annulation des autorisations d’entrée et de sortie du territoire.

De son côté, le membre du comité scientifique, Berkani Bekkat, se dit favorable à une ouverture des frontières au cas par cas.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus