1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Frontières : les 7 demandes transmises au consulat d’Algérie à Lyon
Air Algérie

Frontières : les 7 demandes transmises au consulat d’Algérie à Lyon

Depuis l’annonce de la réouverture partielle des frontières algérienne et de ses modalités, l’opinion publique est en ébullition.

Avant l’annonce du programme complet et des prix des billets, la diaspora algérienne avait exprimé sa colère hier samedi à travers plusieurs manifestations devant des agences Air Algérie et des consulats dans plusieurs villes de France.

Parmi les villes où les Algériens ont manifesté figure Lyon. Sur place, Abdelaziz Maayouf, consul général de Lyon, est sorti de son bureau pour s’adresser aux manifestants mécontents.

Échange entre le consul d’Algérie et les manifestants

« En tant que consulat général, nous avons pris en compte toutes vos revendications », assure-t-il, au milieu du chahut des manifestants. « Nous allons les faire parvenir aux hautes autorités algériennes », ajoute le diplomate algérien.

Les manifestants semblent satisfaits par cette annonce. « Merci, » entend-on certains s’exclamer. Mais le soulagement est de courte durée. L’animation de la foule reprend suite aux prochaines phrases du consul général.  « Donnez-nous du temps. Patientons trois ou quatre jours, et on verra » leur lance-t-il en dialecte algérien.

En réponse à ces propos, quelques personnes prennent la parole, visiblement pas convaincus par le délai que demande le consul général. « Mercredi matin », demande pour dernier délai une dame.

« Nous attendons depuis 14 mois », déclare un homme, qui énumère les cas de personnes qui n’ont pas pu gagner le pays pour des motifs impérieux. « Nous sommes Algériens, c’est notre pays. On a le droit de partir », poursuit-il.

« Nous ne sommes pas contre la PCR. Mais si elle est négative, nous devrions être exemptés de la quarantaine », explique-t-il, pendant que M. Maayouf hoche la tête en signe approbation. « Nous voulons une solution sans avoir recours à des moyens majeurs », ajoute le même intervenant.

Un communiqué officiel du consulat

Quelques heures après cet échange, le consulat général d’Algérie de Lyon publie un communiqué qui résume la rencontre et les revendications soumises au consul général.

Les demandes formulées sont résumés en 7 points dans le communiqué : 

  1. L’exclusion de l’obligation d’une mise en quarantaine au cas où les résultats des examens de la PCR s’avèrent négatifs
  2. Exempter les ressortissants vaccinés de la procédure entière
  3. Permettre aux familles nombreuses de prendre une seule chambre d’hôtel si leurs résultats sont positifs, afin d’amoindrir les coûts
  4. La programmation de dessertes depuis Lyon
  5. L’ouverture des frontières terrestres et maritimes
  6. Retirer l’exclusivité à Air Algérie concernant les vols programmés
  7. Permettre l’utilisation de billets d’avion achetés antérieurement, même si ceux-ci sont arrivés à expiration.

Le consul général de Lyon a rassuré les ressortissants algériens quant à la transmission immédiate des revendications suscitées aux autorités concernées afin qu’elles soient traitées.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus