1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Frontières : Pr Belhocine propose des règles de voyage vers l’Algérie
Air Algérie

Frontières : Pr Belhocine propose des règles de voyage vers l’Algérie

Les frontières de l’Algérie sont fermées depuis presque 14 mois et les vols de rapatriement de la compagnie Air Algérie sont suspendus depuis le 1er mars dernier. Comment l’Algérie a-t-elle pu enregistrer des cas de variants du covid-19 ?

On en sait peu de choses concernant les cas de contaminations aux variants britannique et nigérian. On sait, en revanche, que le variant indien a été détecté sur un ressortissant indien qui a voyagé récemment via Doha.

La compagnie aérienne Qatar Airways assure des vols spéciaux avec l’Algérie. Comme les autres compagnies, elle ne transporte pas des citoyens algériens qui désirent rentrer au pays mais les étrangers ayant obtenu une autorisation spéciale sont autorisés à embarquer à bord de ces vols.

Qui sont les étrangers autorisés à rentrer en Algérie ?

Qui sont ces étrangers ? « Les frontières ne sont pas totalement fermées », reconnaît le Pr. Mohamed Belhocine, membre du conseil scientifique et président de la cellule opérationnelle chargée d’investigation et de suivi des enquêtes épidémiologiques au niveau du ministère de la Santé.

« Il y a des travailleurs étrangers dans le secteur pétrolier, dans le bâtiment, etc. Ils viennent dans le cadre des contrats que l’Algérie a conclus avec des entreprises étrangères », explique-t-il dans un entretien publié ce mercredi 12 mai par TSA – Tout sur l’Algérie.

Pourquoi autoriser des travailleurs étrangers et empêcher des citoyens algériens de voyager alors que dans certains cas il s’agit de voyages impérieux (décès d’un proche, maladie…) ?

Des règles de voyage vers l’Algérie

Le Pr Belhocine plaide pour la mise en place de règles concernant les voyages vers l’Algérie : un test PCR négatif de moins de 72 heures avant l’embarquement, un confinement obligatoire et un deuxième test à l’issue du confinement. Des règles qui vont s’appliquer à tout le monde, sans exception.

Concernant la durée du confinement, il reviendra aux experts de la définir : « Sept jours, dix jours ou quatorze jours en fonction de la situation épidémique et de beaucoup d’autres paramètres », a-t-il expliqué.

Après avoir appliqué toutes ces mesures, « on est à peu près sûr que la personne qui va être libérée n’est pas porteuse de danger pour la communauté algérienne », a-t-il conclu.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus