1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. Frontières : une attente interminable pour les Algériens de l’étranger
Air Algérie

Frontières : une attente interminable pour les Algériens de l’étranger

Ceux qui espéraient un geste des autorités algériennes à l’approche de l’Aïd El Fitr auront été déçus. Hier, mardi 27 avril, le président Tebboune a ordonné le « maintien de la fermeture des frontières terrestres, maritimes et aériennes, tout en augmentant le niveau de vigilance au quotidien ». 

Les frontières de l’Algérie, fermées depuis le 17 mars 2020 dans le cadre de la lutte contre la propagation du covid-19, ne vont pas rouvrir de sitôt. Et pour cause : l’Algérie est actuellement confrontée à une remontée des contaminations au covid-19, après plusieurs semaines de stabilité.

Variants, retard dans la campagne de vaccination…

Trois principaux facteurs ont contribué à cette remontée : l’abandon des gestes barrières par la population après les dernières décisions de déconfinement décidées par les autorités, la progression des variants anglais et britannique et le retard considérable pris par l’Algérie dans sa campagne de vaccination.

Ce dernier point est particulièrement inquiétant. Face aux variants, le vaccin constitue la principale arme. Il a prouvé son efficacité dans des pays qui étaient durement touchés par les variants, à l’image du Royaume-Uni.

Or, en Algérie, les doses de vaccins annoncées n’ont pas encore été livrées. Le gouvernement n’annonce même plus de date pour d’éventuelles livraisons.

Hier, le président Tebboune a demandé au gouvernement d’accélérer la campagne de vaccination et de passer à la vitesse supérieure pour « la mise en œuvre du projet de fabrication du vaccin Spoutnik V » en Algérie. Mais le démarrage de la production du vaccin russe n’est pas prévu avant octobre prochain dans le meilleur des cas.

Frontières : une réouverture peu probable avant l’été

Dans ce contexte, la réouverture des frontières pourrait difficilement être envisagée avant l’été. Le seul espoir pour les dizaines de milliers d’Algériens bloqués à l’étranger est une reprise des vols spéciaux de rapatriement de la compagnie Air Algérie après une amélioration de la situation sanitaire en Europe. Les pays européens préparent leur déconfinement à partir du mois de mai. Ils prévoient d’atteindre l’immunité collective en juillet prochain.

Pour les Algériens vivant en Algérie, l’espoir de pouvoir voyager cet été est mince. Les pays européens prévoient d’ouvrir leurs frontières en priorité aux pays où le taux de vaccination est important. Ce qui n’est pas le cas de l’Algérie.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus