1. Accueil
  2. Compagnies Aériennes
  3. Frontières, vols : l’arrivée du vaccin va-t-elle accélérer la reprise ?
Compagnies Aériennes

Frontières, vols : l’arrivée du vaccin va-t-elle accélérer la reprise ?

Les compagnies aériennes, frappées par la pandémie de coronavirus, ont poussé un soupir de soulagement après l’annonce d’un vaccin contre la Covid-19. Cependant, les prévisions de l’Association internationale du transport aérien (IATA) ne sont pas très optimistes en ce qui concerne les premiers mois de l’année prochaine.

Des pertes colossales dans le secteur aérien

L’IATA a annoncé des pertes pour les compagnies aériennes pouvant atteindre 118 milliards de dollars pour 2020, et 38,7 milliards en 2021, rapporte l’agence Reuters.

Selon Alexandre de Juniac, directeur de l’IATA, « l’impact positif qu’ils auront sur l’économie et sur le trafic aérien ne se ressentira pas avant la mi-2021 ». En effet, plusieurs pays continuent à se confiner, et à imposer des restrictions sanitaires à leurs frontières, comme la quarantaine, et ce malgré la présence des tests rapides.

L’IATA a d’ailleurs insisté sur la généralisation des tests, pour supprimer les mesures de quarantaine, qui empêchent beaucoup de personnes de voyager, de peur de se retrouver en quarantaine dans un autre pays, ou bien à leur retour chez elles. Plusieurs pays, comme la France, ont suivi ces recommandations.

Vers un retour à la normale en 2021 ?

De nouveaux systèmes qui visent à faciliter l’entrée et la sortie des voyageurs sont en cours de développement, comme le « passeport Covid », mais l’ouverture des frontières n’est pas encore un sujet à aborder dans le contexte actuel. En Europe, certains pays ont repris le confinement. En France, les restaurants n’ouvriront pas avant mi-janvier 2021. Pour les frontières, le sujet n’est pas à l’ordre du jour.

Une amélioration du trafic aérien suite à la distribution du vaccin à grande échelle, et à la multiplication des tests ne sera possible qu’à la mi-2021, soutient le directeur de l’IATA.

Avec l’arrivée annoncée du vaccin, certaines compagnies veulent exiger de leurs clients de fournir une preuve qu’ils sont vaccinés contre la Covid-19 avant de voyager à bord de leurs avions. La première compagnie aérienne à avoir évoqué cette idée est la compagnie australienne Qantas.

Les compagnies aériennes ont-elles le droit d’exiger la preuve d’une vaccination ?

Selon Thierry Mazoyer, avocat qui s’est exprimé sur LCI, les compagnies aériennes « peuvent mettre à jour leurs conditions générales de transport et ainsi l’exiger ». Cependant, les voyageurs peuvent se tourner vers d’autres compagnies qui n’exigent pas le vaccin. Mais si un pays impose à la population d’être vaccinée, alors là les voyageurs n’auront plus le choix, et les compagnies aériennes ne feront qu’appliquer les conditions d’entrée vers le pays en question.

D’ailleurs, chez la Royal Air Maroc « le problème ne se pose même pas » indique le média local Hespress. En effet, pour cette compagnie, la décision revient aux autorités marocaines, la « RAM ne prendra pas ce genre d’initiatives, elle se plie aux règlements de l’État », ajoute la même source.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus