1. Accueil
  2. Talents Algériens
  3. Hadja Lahbib, d’origine algérienne, nommée ministre belge des AE
Talents Algériens

Hadja Lahbib, d’origine algérienne, nommée ministre belge des AE

C’est une nouvelle sans précédent, une première en Europe et dans tout l’Occident.

Hadja Lahbib, une journaliste d’origine algérienne, a été nommée ministre fédérale des Affaires étrangères et des Institutions culturelles ce 15 juillet 2022 en Belgique.

Issue d’une famille originaire de Kabylie, en Algérie, Hadja Lahbib est désormais le symbole de la diaspora algérienne en Europe. Née en Belgique, la présentatrice vedette de 52 ans est le visage des infos télévisées belges depuis plusieurs années sur la RTBF.

C’est la toute première fois qu’une personnalité d’origine algérienne occupe une place de cette envergure dans la sphère politique européenne. D’après le média RFI, la Belgique était en transition depuis avril dernier, lorsque l’ancienne premier ministre a pris congé.

La nomination de Hadja Lahbib intervient donc dans ce contexte, alors qu’elle ne revendique aucune couleur politique ni appartenance à un quelconque parti.

Hadj Lahbib, une carrière de journaliste de terrain

Les parents de Hadja Lahbib sont arrivés en Belgique au début des années 50, rencontrant les difficultés que connaissent tous les immigrés de cette période marquée par la précarité et de dures conditions d’intégration.

Née en 1970, Hadja Lahbib s’émancipe très jeune pour vivre son ambition. Diplômée en journalisme de l’Université libre de Bruxelles, elle officie comme envoyée spéciale en Afghanistan et au Moyen Orient et présente le journal télévisé de la RTBF durant vingt années. Reporter engagée, elle publie en 2008 « Afghanistan. Le choix des femmes », aux éditions Racine.

La nouvelle ministre est également vice-présidente du Conseil supérieur de l’Éducation aux Médias de Belgique, et son parcours traduit une réussite liée au mérite et au talent.

Un choix aussi audacieux qu’inattendu

RFI rapporte que les médias belges penchent pour un choix stratégique la concernant : proposer ce poste à une personnalité publique d’origine maghrébine serait le fruit d’un « calcul électoral », en vue des élections belges de 2024.

Mais l’absence d’expérience diplomatique ne semble pas faire peur à Hadja Lahbib, car si elle est bel et bien novice en politique, son métier de journaliste lui offre les armes pour maîtriser les sujets internationaux auxquels elle sera confrontée pendant son mandat, marqué par l’actuelle guerre en Ukraine.

« J’aurais l’honneur d’être le visage de la Belgique à l’étranger », a-t-elle déclaré à la RTBF, assurant avoir été « surprise » lorsqu’elle a été contactée pour le poste. Au-delà de l’agréable surprise, c’est surtout une fierté pour la communauté algérienne toute entière de la voir hissée à ce niveau.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus