1. Accueil
  2. Divers
  3. Hajj 2022 : les musulmans de France pénalisés
Divers

Hajj 2022 : les musulmans de France pénalisés

Dans un communiqué, la Grande Mosquée de Paris fait le point sur les difficultés engendrées en France par le nouveau système de délivrance des visas et d’organisation du Hajj, le pèlerinage annuel à La Mecque.

Le communiqué, signé par le recteur Chems Eddine Hafiz, dresse un bilan amer de la nouvelle procédure qui ne fait pas l’unanimité chez les musulmans de France.

Après deux années de crise sanitaire mondiale pendant lesquelles l’accès au pèlerinage a été complètement interdit aux musulmans étrangers, l’Arabie saoudite a rouvert les Lieux-Saints de l’islam en vue du Hajj 2022.

Mais dans le contexte de pandémie de covid-19 toujours ancré, un dispositif a été mis en place pour filtrer la venue des pèlerins à la Mecque. Ainsi, le 13 juin dernier, la plateforme Motawif a donc été inaugurée et 9 200 musulmans de France ont été sélectionnés via tirage au sort pour recevoir le fameux sésame et pouvoir se rendre à la Mecque afin de s’acquitter de leur obligation religieuse.

Hajj 202 : un nouveau système décevant, selon la Mosquée de Paris

À un mois du démarrage du pèlerinage prévu du 7 au 12 juillet prochains, cette démarche apparaît comme tardive et les musulmans de France sont assez décontenancés. Le recteur de la Mosquée de Paris se fait l’écho du mécontentement de sa communauté :

« Il est regrettable que ce changement important et soudain de la procédure n’ait pas fait l’objet d’une communication suffisante en direction des musulmans de France. Par ailleurs, il a été constaté que le nombre de visas accordés à la France a été drastiquement réduit ».

Avant 2019, ce sont quelques 25 000 musulmans qui venaient chaque année de l’hexagone pour accomplir leur pèlerinage, soit plus du double du nombre de musulmans français qui accompliront le hajj 2022. La plateforme est désormais fermée pour cette année et aucune nouvelle demande de visa n’est acceptée.

« La Grande mosquée de Paris espère que les autorités saoudiennes sauront, à l’avenir et pour le bien des musulmans, tirer toutes les conséquences des difficultés occasionnées par le nouveau système de délivrance des visas et en augmenter le nombre », poursuit le communiqué.

Hajj 2022 : deux critères pour obtenir le visa

La plateforme en ligne prend en compte les demandes de visa des musulmans occidentaux basés en Europe, mais aussi celles du Royaume Uni, du Canada, des États Unis et de l’Australie.

D’après le média France 24, les candidats devaient remplir deux critères pour pouvoir prétendre à la sélection : être vacciné contre le covid-19 et être âgé de moins de 65 ans. Les musulmans français ayant vu leur demande aboutir ont dû ensuite choisir leur hébergement parmi plusieurs prestations, sur la même plateforme.

Un procédé qui court-circuite les agences de voyage spécialisées dans l’organisation du hajj, subissant un préjudice important, selon France 24, allant jusqu’à parler de « réforme du pèlerinage ».

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus