1. Accueil
  2. Divers
  3. Hamoud Boualem, boisson marocaine ? La Toile algérienne s’enflamme
Divers

Hamoud Boualem, boisson marocaine ? La Toile algérienne s’enflamme

Après la polémique au Maroc autour du maillot de parade de l’équipe nationale algérienne de football, place à une nouvelle controverse. Celle-ci concerne pourtant un produit commercial bien connu, le fameux soda Hamoud Boualem.

Le 23 septembre, Adidas a dévoilé les nouveaux maillots d’entrainement de l’équipe nationale algérienne de football pour la saison 2022/2023. Depuis, une vive polémique à propos des motifs mis en avant dans leur conception a éclaté au Maroc, qui accuse explicitement la marque d’appropriation culturelle.

Algérie – Maroc : tout est bon pour polémiquer  

Le Maroc accuse, en effet, Adidas de s’inspirer du « zellige marocain » (céramique caractéristique de l’art décoratif traditionnel marocain) dans la conception du nouvel habit de l’EN. D’ailleurs, les autorités marocaines ont tout bonnement demandé de retirer ce maillot.

Cette polémique qui a dépassé le stade des réseaux sociaux, puisque le ministère marocain de la Culture s’en est officiellement mêlé, n’est pas la première du genre et n’est pas la dernière apparemment. L’on est dans l’obligation de signaler que le motif, présent dans tous les pays du Maghreb, tire ses lointaines origines des mosaïques berbères et romaines.

Depuis belle lurette, des éléments du patrimoine maghrébin commun font l’objet de polémiques entre les deux pays, qui se sont accentuées, il faut le signaler, après la crise politique et diplomatique. En effet, des parties marocaines tentent dans la plupart des cas de s’approprier ces éléments sans grands fondements historiques.

Dans certains cas, comme le couscous, le raï, les bijoux d’argent… les éléments objets de controverse sont reconnus à l’international comme étant un patrimoine propre à l’Algérie. Mais ça n’empêche pas certaines parties d’alimenter les polémiques pour des fins connues, mais inavouées.

Algérie – Maroc : après le maillot des verts, le soda Hamoud Boualem

Quelques jours après la controverse du maillot des Verts, une nouvelle polémique enflamme la toile. Cette fois-ci, il ne s’agit pas d’un patrimoine commun, mais plutôt d’un label commercial d’un produit alimentaire.

Tout est parti d’une photo de bouteilles de limonade de marque Hamoud Boualem exposée dans un rayon de magasin d’un pays étranger, publié sur les réseaux sociaux. Sur l’enseigne de présentation du produit et du prix, on peut lire : « Spécial Price. Hamoud Selecto. Moroccan Soda 2 L. 3,99 euros ».

Textuellement, l’enseigne prétend qu’il s’agit d’un soda marocain. Le timing de la publication sur les réseaux sociaux de cette photo a été plus que propice pour une nouvelle polémique après celle du maillot des verts.

Ici, l’histoire ne vaut même pas la peine d’être racontée, puisqu’il s’agit bel et bien d’un label d’une entreprise purement algérienne fondée en 1878 par Youssef Hamoud dans le quartier de Belcourt dans l’Algérois.

À qui profitent réellement ces polémiques ?

Il pourrait bien s’agir d’une simple erreur commise par le supermarché dans lequel cette enseigne est affichée. Mais l’éternelle rivalité « fraternelle », comme s’amusent certains à l’appeler, entre algériens et marocains, fait feu de tout bois. Et le contexte politique actuel est plus que propice pour déclencher les polémiques sur tout et n’importe quoi.

Finalement, il est à se demander à qui profitent ces polémiques réellement ? Dans les deux derniers cas, où des marques commerciales sont impliquées, la réponse est évidente ; il ne pourra s’agir que d’une publicité gratuite. Et comme dit l’adage des temps modernes ; toute publicité est une bonne publicité.

D’ailleurs, le maillot des verts, objet de la dernière polémique, a réalisé des ventes record auprès d’Adidas, pendant que les fervents autoproclamés défenseurs des patrimoines s’échangent les hostilités sur ce qui est d’une évidence implacable.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus