1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. Hausse des cas, Omicron : l’Algérie va-t-elle fermer ses frontières ?
Voyages et Tourisme

Hausse des cas, Omicron : l’Algérie va-t-elle fermer ses frontières ?

Au lendemain de l’annonce par l’Institut Pasteur d’Algérie (IPA) de la découverte premier cas du variant Omicron, les regards se tournaient vers le comité scientifique et les autorités. Quelles décisions seront annoncées notamment concernant les frontières et les vols internationaux ?

En effet, le premier cas du variant Omicron a été détecté sur un passager en provenance de l’étranger. Il a été testé positif à son arrivée, vendredi 10 décembre, à l’aéroport Houari Boumediene d’Alger. Selon nos informations, il s’agit d’un ressortissant somalien.

Un protocole sanitaire efficace dans les aéroports algériens

Comme cela a été le cas pour le variant Delta (ex-indien) en mai dernier, c’est sur un passager arrivé de l’étranger que le premier cas d’un variant contagieux est découvert. Mais cette fois, le malade a été identifié à l’aéroport.

Pour certains experts, c’est la preuve que le dispositif sanitaire mis en place pour les voyages internationaux, avec un double dépistage au départ et à l’arrivée, est efficace, comme le rappellent régulièrement les membres du comité scientifique.

Le comité scientifique s’est réuni, ce mercredi 15 décembre, pour faire le point sur la situation sanitaire. La réunion, prévue initialement jeudi, a été avancée après l’annonce de la découverte du premier cas du variant Omicron.

Cette réunion intervient également alors que le nombre de nouveaux cas continue d’augmenter en Algérie. Selon le bilan publié ce mercredi, 245 nouvelles contaminations et 10 décès supplémentaires ont été enregistrés durant les dernières 24h.

Fermeture des frontières : l’avis du conseil scientifique algérien

Selon une source proche du dossier, le comité scientifique ne préconise pas la fermeture des frontières au stade actuel. Il a en revanche réitéré ses propositions de la semaine dernière : resserrer les contrôles aux frontières, mettre en place un pass vaccinal dans tous les secteurs (l’éducation, les voyages, les salles de sport, les restaurants…), augmenter la cadence de la vaccination… 

Le comité scientifique croit en un renforcement des mesures sanitaires, mais doute de l’efficacité de la fermeture des frontières. Il est vrai que la fermeture des frontières n’est pas forcément le meilleur moyen pour lutter contre le nouveau variant Omicron.

Seule une poignée de pays ont pris une telle décision radicale, dont le Maroc. Mais cela n’a pas empêché l’apparition d’un premier cas du variant Omicron dans le royaume. Il a été détecté sur une habitante de la région de Casablanca.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus