1. Accueil
  2. Compagnies Aériennes
  3. Il débourse une fortune pour rapatrier sa famille bloquée en Algérie
Compagnies Aériennes

Il débourse une fortune pour rapatrier sa famille bloquée en Algérie

Jamal Boundouz est un homme heureux. Cet habitant de Tourcoing, dans le nord de la France, a retrouvé sa famille qui était restée bloquée en Algérie en raison de la fermeture des frontières décidée il y a un an, le 17 mars 2020, relate, ce jeudi 18 mars, le journal local La Voix du Nord (article payant).

Sa femme et ses deux enfants, âgés de 19 mois et 4 ans, s’étaient rendus le 6 mars 2020 en Algérie, soit dix jours avant la fermeture des frontières et la suspension des vols et des liaisons maritimes entre l’Algérie et l’Europe.

Des démarches auprès d’Air France

Sa famille bloquée en Algérie, Jamal Boundouz multiplie les démarches auprès des compagnies aériennes, notamment Air France, Air Algérie ayant suspendu ses vols au départ des aéroports algériens depuis maintenant un an. Il sollicite également l’appui des élus locaux de sa commune en France et du député des Français de l’étranger M’jid El Guerrab. Sans succès.

Jamal Boundouz crée une page Facebook dédiée aux Français bloqués à l’étranger. Rapidement, elle atteint 4000 fans. Grâce à cette page, il a été contacté par le personnel d’Air France qui le tenait informé sur les vols : dates, horaires, etc.

Après un long combat, la famille de Jamal Boundouz regagne la France. Mais la facture est salée : l’homme a dû payer une dizaine de billets d’avion en raison des annulations de vols et des changements de programmation, affirme-t-il aujourd’hui.

Des billets payés au « prix fort », précise-t-il. « Je voulais tellement qu’ils reviennent que j’ai gelé le paiement de certaines factures pour payer les places », explique-t-il.

Air France et Air Algérie acceptent de rembourser

Parmi les compagnies auprès desquelles Jamal Boundouz a acheté des billets, Air France a accepté de rembourser. Air Algérie est sur le point de le faire. Mais Tui Fly refuse de jouer le jeu, selon le père de famille. La compagnie aérienne propose un avoir de « 322 euros à utiliser dans l’année ».

Or, les frontières sont fermées et rien n’indique que le trafic régulier entre l’Algérie et la France reprendra avant la fin de l’année. Les frontières de l’Algérie sont en effet fermées et la campagne de vaccination n’a pas encore vraiment démarré dans le pays.

Le père de famille a refusé la proposition de Tui Fly. Il exige d’être remboursé. Il a sollicité UFC et il vient de lancer une page Facebook « Remboursez-moi ».

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus