1. Accueil
  2. Divers
  3. Ils convoyaient des clandestins algériens entre l’Espagne et Paris
Divers

Ils convoyaient des clandestins algériens entre l’Espagne et Paris

Deux passeurs d’origine algérienne et eux-mêmes en situation irrégulière ont été arrêtés et jugés en France pour avoir régulièrement transporté des sans-papiers de l’Espagne vers la région parisienne, rapporte, ce vendredi 17 septembre, le média français Actu.fr.

Munis de leurs permis de conduire algériens, pourtant périmés, et de deux véhicules, les deux hommes arrivés en Espagne ont mis en place un système de transport officieux de harragas qui échouent sur les côtes espagnoles pour les transporter vers la France.

Surpris avec des clandestins dans leur voiture

Les deux Algériens ont été surpris à quelques kilomètres de la frontière franco-espagnole, aux alentours de Toulouse lors d’un énième trajet effectué le 9 septembre.

Chacun des passeurs transportait des voyageurs clandestins dans son véhicule. Une BMW conduite par un dénommé Fethi, accompagné de trois personnes arrivées illégalement en Europe, et une Volkswagen Touran conduite par Morad, avec à son bord, quatre personnes clandestines. Toutes les personnes interceptées sont arrivées d’Algérie.

L’un des deux Algériens avait déjà été contrôlé un mois plus tôt à bord de sa BMW, qui transportait quatre Algériens sans-papiers. Ces derniers avaient traversé la mer d’Alboran en zodiac depuis l’Algérie pour rejoindre Marbella en Espagne. L’un des deux passeurs avait proposé ses services de chauffeur pour qu’ils puissent atteindre la capitale française. L’homme avait été contrôlé mais pas présenté devant la justice, il avait donc décidé de continuer son transport illégal.

Un business rentable

Les deux hommes âgés respectivement de 38 et 42 ans avaient mis en place ce système de transport contre d’importantes rémunérations. Fethi, l’un des passeurs était même connu par les services de police des deux pays pour ses allers-retours fréquents entre l’Espagne et la France.

Les deux Algériens récupèrent régulièrement des harragas dans les points d’arrivée au sud de l’Espagne. Ils acceptent de transporter tous les arrivants moyennant un paiement. Au cours de leur audience en comparution immédiate, les deux accusés ont reconnu faire payer l’équivalent de deux pleins d’essence à leurs clients. Lors des investigations, les services de police ont découvert le transfert d’importantes sommes d’argent entre les comptes des deux passeurs.

Face à l’accumulation de preuves : les contrôles de police, les sommes importantes versées sur les comptes des passeurs ou encore les nombreux appels téléphoniques, les deux hommes ont été condamnés à de la prison ferme.

Fethi a été condamné à une année de prison ferme et a reçu une interdiction de séjourner ou de se rendre en France pour une durée de 3 ans. Son acolyte, Morad, a quant à lui été condamné à 6 mois de prison ferme.

Les voyageurs clandestins découverts à bord de leurs voitures, ont reçu une obligation de quitter le territoire français.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus