1. Accueil
  2. Actualités
  3. Immigration au Canada : comment éviter les arnaques
Actualités

Immigration au Canada : comment éviter les arnaques

Avec 350 000 immigrants accueillis chaque année, le Canada offre une multitude de programmes pour ceux qui désirent s’y installer. Mais attention aux intermédiaires et aux arnaques.

Avec 350 000 immigrants accueillis chaque année, le Canada offre une multitude de programmes pour ceux qui désirent s’y installer.

Mais le gouvernement canadien met en garde, depuis toujours, contre les risques d’arnaque et d’escroquerie particulièrement sur Internet.

Il insiste aussi sur la non-nécessité de passer par des intermédiaires en immigration puisque tous les formulaires sont téléchargeables sur les sites officiels.

Plusieurs indices, selon le gouvernement canadien, peuvent alerter sur la présence d’une arnaque :

–         Si on demande aux candidats à l’immigration de payer pour avoir des formulaires

–         Si le site web assure ‎qu’il garantit l’entrée au Canada, des emplois très bien payés ou un traitement accéléré des demandes.‎

–         Dans certains cas, ces sites demandent de fournir des renseignements personnels, des renseignements ‎financiers ou faire un dépôt avant même de commencer le processus de demande.‎

Si le candidat décide quand même de recourir à un intermédiaire, il doit s’assurer qu’il a affaire à une entité légale.

La vérification se fait sur ce lien du gouvernement canadien :  https://www.canada.ca/fr/immigration-refugies-citoyennete/services/representant-immigration-citoyennete/choisir/autorise.html.

Ceci permet de vérifier si le consultant ou l’avocat a le droit d’exercer.

Deux options s’offrent aux Maghrébins

Deux options s’offrent aux Algériens et aux Maghrébins en général pour commencer une procédure d’émigration.

Ils peuvent choisir le programme d’Entrée express géré par le gouvernement fédéral ou passer par les programmes des provinces.

Le programme Entrée express comporte quatre étapes détaillées sur ce lien : https://www.canada.ca/fr/immigration-refugies-citoyennete/services/immigrer-canada/entree-express/fonctionnement.html

Il s’adresse aux travailleurs qualifiés et les frais de traitement sont de 1.325 dollars canadiens. Officiellement, au bout de 6 mois, les candidats retenus sont contactés.

Pour ceux qui veulent s’installer au Québec, le site du gouvernement de cette province francophone est le point d’entrée pour s’y installer. http://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/immigrer-installer/travailleurs-permanents/index.html.

Le Québec a instauré un système qui ressemble à l’Entrée express qui s’appelle ARRIMA (http://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/informations/arrima/index.html).

D’autres provinces peuvent aussi sélectionner des candidats pour dynamiser leurs populations francophones : https://www.canada.ca/fr/immigration-refugies-citoyennete/campagnes/immigration-francophone-hors-quebec.html).

Après la sélection des candidats, ces derniers doivent utiliser le système Entrée express.

Youtube et médias sociaux

Une chaîne Youtube lancée par un Algérien qui vit au Canada depuis 2011 connaît un grand succès auprès des candidats à l’immigration

(https://www.youtube.com/channel/UCSp7vc4SEEU3uFFpTa-sxpA).

Des petites capsules sur la vie au Québec et sur les procédures d’immigration aident à démystifier le processus et le rendent plus accessible.

Le même influenceur a un groupe Facebook (https://www.facebook.com/groups/ImmigrationQuebec) qui a autant de succès que sa chaîne Youtube grâce aux informations actualisées qui s’y trouvent.

Les Conseils de l’ambassade du Canada en Algérie

https://www.facebook.com/CanadaAlgerie/photos/a.857218044306749/2662933110401891/?type=3&theater


Nassim Djebaili, correspondant au Canada

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus