1. Accueil
  2. Visas et Immigration
  3. Immigration et études au Québec : hausse des frais
Visas et Immigration

Immigration et études au Québec : hausse des frais

Les autorités du Québec ont décidé d’augmenter les frais du traitement des demandes d’immigration à compter du 1er janvier 2021. Cette hausse touche l’ensemble des catégories de personnes souhaitant émigrer dans la région canadienne, rapporte le média spécialisé CIC News.

Ainsi, les frais de traitement de demandes provenant de travailleurs qualifiés passent à 822 dollars contre 812 dollars précédemment. Les frais pour chaque membre de la famille accompagnant le demandeur principal passent quant à eux de 174 à 176 dollars.

Les frais de validation d’une offre d’emploi permanent ou d’évaluation de ses effets sur le marché du travail québécois augmentent pour leur part de trois dollars pour passer de 202 à 205 dollars.

Articles en Relation

Les frais pour les demandeurs principaux dans le cadre d’une immigration d’affaires, incluant les investisseurs, les entrepreneurs et les travailleurs autonomes au Québec passent respectivement de 15 763 à 15 962 dollars pour les investisseurs et de 1 099 à 1 113 dollars pour les deux catégories suivantes.

Les frais pour les travailleurs temporaires et les demandes d’étudiants étrangers sont également désormais à 205 dollars contre 202 dollars précédemment, de même que les évaluations comparatives pour les études à l’extérieur du Québec ont augmenté à 123 dollars contre 121 dollars précédemment.

Il est cependant à rappeler que lorsqu’une demande d’immigration est effectuée, le demandeur peut être tenu de payer d’autres frais liés à son dossier, y compris notamment le coût des pièces justificatives, des traductions ou des tests de langue, précise la même source.

Québec : des dizaines de milliers de nouveaux immigrés en 2021

Le Québec prévoit un quota entre 27 500 et 29 300 nouvelles admissions pour ses programmes d’immigration économique en 2021, dont un maximum de 24 200 travailleurs qualifiés.

La province francophone prévoit aussi un quota maximum de 4300 admissions pour ses programmes d’immigration d’affaires, comprenant le Programme des entrepreneurs du Québec et le Programme des travailleurs autonomes. En outre, un maximum de 800 admissions est fixé pour d’autres catégories économiques, telles que les aides familiaux résidants et autres.

Enfin, le Québec prévoit un quota de 10 200 nouveaux résidents permanents arrivant par le biais du parrainage familial ainsi que des programmes liés aux réfugiés et autres programmes d’immigration.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus