1. Accueil
  2. Visas et Immigration
  3. Immigration : l’UE brandit la menace des visas contre plusieurs pays
Visas et Immigration

Immigration : l’UE brandit la menace des visas contre plusieurs pays

L’Union européenne (UE) vise à accélérer « de manière significative » les expulsions de ressortissants étrangers en situation irrégulière, ce grâce au nouveau code européen des visas permettant de faire pression sur les pays d’origine, rapportent ce lundi le site Info Migrant ainsi que le site 20minutes.

La Commissaire européenne aux Affaires intérieures, Ylva Johansson, a estimé qu’il était « urgent » de définir au sein de l’UE une liste de pays avec lesquels engager en priorité des négociations pour « améliorer la coopération » sur les expulsions de migrants vers leurs pays d’origine.

Des restrictions en matière de visas

« Si nous n’arrivons pas à des progrès suffisants (dans ces négociations) ; je suis prête à présenter des propositions au Conseil dès cet été pour des restrictions en matière de visas », a laissé entendre la commissaire européenne aux Affaires intérieures.

Articles en Relation

« Mais si nous arrivons à faire suffisamment de progrès avec des pays qui coopèrent bien, nous sommes prêts aussi à faire des propositions pour des politiques de visas plus généreuses », a-t-elle précisé.

Pour appliquer cette stratégie, Ylva Johansson prévoit de s’appuyer sur des dispositions du nouveau code des visas adopté en 2019, signalant qu’il « faut vraiment qu’on accélère » les expulsions puisque seulement un tiers des 500 000 migrants s’étant vus refuser le droit d’asile en 2019 ont effectivement été expulsés.

Articles en Relation

L’Algérie fait partie des pays concernés

Pour ce faire, la Commission européenne a présenté aux États membres de l’UE un premier rapport évaluant la coopération entre les pays de l’UE et 39 pays d’origine de migrants en matière de « réadmissions ».

Selon nos informations, l’Algérie fait partie de cette liste compte tenu du nombre importants de migrants algériens en situation irrégulière en Europe. Depuis quelques mois, les Algériens représentent la première nationalité des migrants arrivant par mer en Espagne.

Depuis le début de l’année en cours, plus de 1000 Algériens ont rejoint clandestinement l’Espagne et l’Italie, selon les derniers chiffres de l’agence européenne de garde-frontières et de garde-côtes (Frontex).

La commissaire aux Affaires intérieures a noté dans ce cadre qu’elle travaillait en étroite collaboration avec son homologue aux Affaires étrangères, Josep Borrell, sur la question et qu’elle souhaitait que la Commission européenne et les 27 membres de l’UE évaluent quels pays doivent être prioritaires pour améliorer la coopération en matière de réadmission, car tous les 39 ne peuvent pas être ciblés en même temps.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus