1. Accueil
  2. Actualités
  3. Inauguration officielle du nouveau centre VFS Global visas pour la France à Alger
Actualités

Inauguration officielle du nouveau centre VFS Global visas pour la France à Alger

Le nouveau centre VFS Global pour l’externalisation des demandes de visas pour la France a été inauguré ce dimanche 8 avril par l’Ambassadeur de France Xavier Driencourt et le Consul général de France Eric Gerard et de responsables des ministères des Affaires étrangères et de l’Intérieur français venus à Alger spécialement pour l’occasion.

S’étendant sur une superficie de 7000 mètres carrés, employant 260 salariés, le nouveau centre VFS pour la France ouvrira ses portes au public ce lundi 9 avril dans la zone industrielle d’Oued Semar, mitoyen à la Pharmacie central des Hôpitaux, dans la banlieue sud d’Alger. Il s’agit de fait du plus grand centre VFS dans le monde après celui de St Petersbourg en Russie, qui gère les demandes de visas pour la Finlande.

VFS Global a été choisi au mois de décembre dernier pour remplacer TLS Contact pour le dépôt des dossiers de visas pour la France à Alger, tandis que TLS Contact a été maintenu pour la prise de rendez-vous et le dépôt de dossiers à Oran et Annaba.

Le centre VFS Global pour la France est supposé traiter jusqu’à 2000 dossiers par jour. Pour ce faire, 53 comptoirs de dépôt seront mis à la disposition du grand public, accompagnées par 11 caisses de paiement et 21 cabines pour la biométrie. 1500 à 2000 rendez-vous seront également rendus disponibles chaque jour, et seront ouvert au maximum jusqu’à 60 jours à l’avance, rendant ainsi techniquement impossible d’avoir un rendez-vous dépassant le délai de deux mois.

Système de pré-paiement

Afin de remédier aux absences (« no show ») des demandeurs de visas à leur rendez-vous, qui constituaient 30% des rendez-vous pris chaque jour, et pour contrer le phénomène des intermédiaires dans la prise de rendez-vous, le consulat de France et VFS Global ont mis en place un système de pré-paiement des frais de service du prestataire.

« Les rendez-vous pour les demandes de visas sont et resteront gratuits. Il s’agira uniquement de prépayer les frais de service », indique le consul général de France, Eric Gerard. D’un montant de 3600 dinars, les frais de service du prestataire devront être réglés dans un délai de 72 heures après la prise de rendez-vous afin de confirmer ce dernier.

Le pré-paiement devra être effectué soit en ligne avec une carte bancaire, soit auprès d’une agence du Crédit Populaire d’Algérie. Ce montant ne sera pas remboursé en cas de non présentation de l’intéressé au rendez-vous, qui devient par ailleurs nominatif et ne pourra être transféré à un autre demandeur, devant ainsi supposément diminuer les risques de fraude.

Une nouvelle procédure de demande de visa

L’autre grande nouveauté réside dans la nouvelle procédure de demandes de visas vers la France. La procédure de demande de visas passe en effet désormais par le biais du site internet franc-visas.com. Il s’agit là d’une procédure inédite lancée pour la première fois dans le monde pour les demandeurs de visas dans la circonscription consulaire d’Alger uniquement. Les demandeurs de visas sont ainsi invités à ouvrir un compte sur le nouveau site officiel des visas pour la France, dans lequel ils seront accompagnés pas à pas dans leur procédure et ce jusqu’à la prise de rendez-vous.

« La prise de rendez-vous à travers le système France Visas empêche toute intervention humaine. Aucun employé de VFS n’est habilité à donner un rendez-vous », affirme Pierre Benichou, directeur de VFS Europe, tentant de rassurer ainsi les craintes de voir le système détourné.

Situé en pleine zone industrielle, le nouveau centre VFS se retrouve relativement isolé des moyens de transports publics, rendant à priori nécessaire de disposer d’un véhicule pour se déplacer au centre. Des dispositions devront toutefois être prises par les demandeurs.

Aucune zone de stationnement n’a en effet été aménagée par VFS pour les demandeurs de visas, et ce « pour des raisons de sécurité », expliquent les responsables de VFS. Les espaces pour stationner le long de la route semblaient déjà bien occupés par les entreprises avoisinantes, une situation appelée à empirer lorsque les demandeurs de visas afflueront au centre. Il faudra sinon compter environ 1000 dinars pour un déplacement d’Alger Centre jusqu’au centre VFS par le biais des applications VTC.

Par ailleurs, il est à noter que tous les demandeurs de visas pourront conserver leur téléphone sur eux à l’intérieur du centre, à condition qu’il soit éteint et pas utilisé. Pour rappel, l’ancien prestataire TLS assujettissait la conservation du téléphone à la prise de la formule premium en payant un supplément, transformant les kiosques avoisinants en consignes pour téléphones.

Auteur : Yacine Babouche

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus