1. Accueil
  2. Talents Algériens
  3. Jbaliqs, le jeune duo algérien qui cartonne sur le web
Talents Algériens

Jbaliqs, le jeune duo algérien qui cartonne sur le web

Vous avez forcément dû vous laisser charmer par ce drôle de duo musical qui est né sur la toile. Wassim Belarbi et Noussaïba Bettahare, alias Jbaliqs sur le web, sont le nouveau phénomène sur les réseaux sociaux.

Les deux jeunes Algériens, âgés respectivement de 22 ans et de 15 ans, postent depuis quelques mois, des vidéos dans lesquelles ils revisitent des musiques classiques du patrimoine algérien, notamment le châabi.

Avec quelques instruments, le plus souvent avec une derbouka, un oud ou parfois un violon, le duo interprète des sons très connus mais que l’on oublie de réecouter.

La vidéo qui a le plus mis en lumière Jbaliqs sur le web est celle où l’on voit le duo reprendre la fameuse “Lettre à Elise” de Beethoven à la manière châabi. Leur interprétation de cette référence de la musique classique fait un véritable carton sur les réseaux sociaux. 400 000 vues sur Instagram, 250 000 sur Facebook, cette version algériannisée a autant surpris que conquis les internautes.

Le duo a récidivé avec une réinterprétation d’une musique de Mozart au violon et à la derbouka, façon algérienne. Jouer ces musiques, si connues dans le monde entier, a rendu beaucoup d’Algériens très fiers. C’est un moyen de rendre ses lettres de noblesse  à la musique et  aux musiciens algériens.

Leur choix artistique, la mise en scène de leurs vidéos rendent hommage à un patrimoine algérien peut-être trop mis de côté. Le duo donne ainsi un moyen aux plus jeunes publics de s’approprier un registre musical plus ancien.

Musique, humour et décor 100% algérien

Leur approche est d’autant plus originale, car le groupe n’hésite pas à jouer sur les mots, à mélanger culture et humour. Pour présenter leurs vidéos, ils ne lésinent pas sur la mise en scène. Vaisselle et orfèvrerie algériennes décorent la pièce où ils jouent leurs morceaux. Les musiciens arborent constamment une tenue ou un accessoire qui rappellent les traditions algériennes ou une mode d’une période particulière de l’Algérie, ainsi voit-on défiler, karakou, burnous, chechia, bleu de chine, velours et broderies.

Pour le ton, l’humour prime avant tout. Jbaliqs parle d’art et de culture mais de manière détendue. Les légendes de leurs posts sont à mourir de rire. Pour présenter la vidéo de leur reprise de Beethoven, le groupe n’hésite pas à réinventer l’histoire :

“B’riya pour l’wiza de

Cheikh Ben Toven El Djazayrî!

De sources sures! #beethoven serait né à SIDI ABDARAHMANE 🇩🇿 puis exporté en Allemagne 🇩🇪

Mozart et Beethoven allumait des bougies à sidi Abderrahmane lors du Mouloud!

Leur souhait fut exaucé, ils ont quitté l’Algérie.”

C’est également cette approche qui séduit les internautes. Leurs posts se font en darija algérienne et adoptent un lexique et des références culturelles plus jeunes. Ils se reconnaissent dans cette ode au rire, la musique après tout, est aussi faite pour créer le sourire.

Déclaration d’amour à la culture algérienne

Le groupe réunit la plupart du temps seulement ce duo de musiciens mais invite parfois d’autres artistes à les rejoindre pour jouer un morceau. Ils suivent la même ligne directrice : une mise en scène soignée et des tenues de scène qui font un clin d’œil à l’Algérie. Pas de jaloux, Jbaliqs invite toute l’Algérie dans ses vidéos, en jouant des musiques de toutes les régions et en rappelant son origine et sa représentation dans la culture algérienne.

Au-delà de ces vidéos musicales, Jbaliqs n’hésite pas à promouvoir la culture et l’histoire algérienne par le biais de petites anecdotes ou en filmant d’autres artistes prêts à partager leur art.

Wassim Belarbi n’hésite pas à choisir des thèmes musicaux ou des artistes dont il rappelle l’histoire sous forme de stories sur le compte Instagram du groupe. Interviewé par la radio Jow, Wassim Belarbi expliquait que « la musique algérienne devrait être universelle comme la musique classique ». Si ce n’est pas encore le cas, la musique algérienne a trouvé son meilleur ambassadeur pour défendre sa valeur.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus