1. Accueil
  2. Actualités
  3. « La finance islamique n’existe pas »
Actualités

« La finance islamique n’existe pas »

Depuis quelques années, la finance islamique est en plein essor un peu partout dans le monde. Les banques occidentales ont lancé des produits supposés conformes à la religion musulmane pour répondre à une demande de plus en plus forte de leur clientèle.

Plusieurs règles régissent la finance islamique. La plus importante concerne l’interdiction de percevoir les intérêts (“riba”). De nombreuses formules ont été imaginées pour contourner cette interdiction.

Des produits « conformes » à la religion musulmane

Dans l’immobilier par exemple, la banque ne prête pas directement de l’argent à son client acheteur. Elle achète le bien souhaité par le client avant de le lui revendre avec une marge bénéficiaire fixée à l’avance.

Le paiement est échelonné sur plusieurs années, comme un crédit classique, mais l’intérêt est remplacé par la marge bénéficiaire, comme dans le commerce, une activité « halal », conforme à la religion musulmane.

Mais le fait de bannir les intérêts et d’autres pratiques non-conformes à la religion musulmane est-il suffisant pour rendre ces transactions bancaires « halal » ? Pour Abderrahmane Hadj Nacer, ancien Gouverneur de la Banque d’Algérie, la réponse est non.

Une monnaie islamique, absence de risques…

Dans un entretien au média algérien La Nation, Abderrahmane Hadj Nacer développe plusieurs arguments. D’abord, selon lui, l’existence d’une finance islamique dépend de celle d’une monnaie islamique. Or cette dernière n’existe pas.

L’existence de garanties contredit également l’esprit de la finance islamique, ajoute-t-il. La finance islamique est basée sur le principe du partage des risques.

« L’intérêt de l’économie islamique, c’est qu’elle est l’économie la plus moderne qui puisse exister. C’est une économie basée sur l’interdiction de la rente ou de spéculation. C’est le risque partagé : je te prête de l’argent, je suis prêt à gagner beaucoup, mais je suis aussi prêt à perdre beaucoup avec toi. Ça, c’est le principe de base », détaille l’ancien Gouverneur de la Banque d’Algérie.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus