1. Accueil
  2. Divers
  3. La France renforce les contrôles sur la route des passeurs algériens
Divers

La France renforce les contrôles sur la route des passeurs algériens

Ils ont été arrêtés par la police en Haute-Garonne – sud-ouest de la France. Huit ressortissants algériens ont été interpelés alors qu’ils tentaient de faire passer la frontière franco-espagnole à des migrants clandestins également algériens monnayant une somme entre 200 et 500 € par personne, a précisé, ce mardi 5 octobre, la préfecture de Haute-Garonne.

L’Espagne constitue depuis longtemps une première entrée de choix en France pour les clandestins arrivant par la côte depuis l’Algérie et les autres pays du Maghreb. Pour se rendre en France, les migrants suivent un trajet : rallier la gare de Toulouse Matabiau depuis la ville de Lérida en Espagne en passant aux péages de Lestelle-de-Saint-Martory et de Melles Pont-du-Roy sans se faire prendre par la police aux frontières (PAF).

Depuis septembre dernier et sous l’autorité du parquet de Saint-Gaudens, la PAF de Toulouse a justement renforcé ses opérations dans cette zone afin de détecter tout flux migratoires entre l’Espagne et la France. « Le péage de Lestelle, sur l’autoroute A64 est particulièrement prisé », précise le journal local La Dépêche.

De 4 à 12 mois de prison ferme

En septembre dernier, ces opérations de la police française ont permis d’interpeller huit passeurs algériens, tous titulaires d’un titre de séjour espagnol. L’enquête de la police aux frontières avait permis de démontrer que l’un chauffeurs effectuait très régulièrement de nombreux allers-retours entre la France et l’Espagne. Au total, une trentaine de clandestins ont été interceptés lors de ces opérations.

Les passeurs ont tous été condamnés à des peines allant de 4 mois à 1 an ferme et placés en détention à la maison d’arrêt de Seysses (31), rapportent, ce mercredi 6 octobre, des médias français. La trentaine de migrants – quasiment tous de nationalité algérienne – ont quant à eux été refoulés vers la frontière espagnole.

Malgré la proximité entre les côtes algériennes et l’Espagne, cette traversée est terriblement dangereuse. Selon le journaliste espagnol Ignacio Cembrero, sur les 1900 migrants arrivés en Espagne du 27 septembre au 3 octobre, 72% venaient d’Algérie.

Selon le site infomigrant.net, « pour le seul week-end du 18 septembre, 1 500 migrants algériens ont débarqué sur les plages espagnoles à bord de 80 embarcations, en provenance de Boumerdès, d’Oran et d’Alger. » Cinquante personnes ont également péri le même week-end en pensant trouver l’Eldorado en Europe.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus