1. Accueil
  2. Voyages et Tourisme
  3. La mésaventure d’une passagère à l’aéroport de Tunis
Voyages et Tourisme

La mésaventure d’une passagère à l’aéroport de Tunis

Au Maghreb, voyager est parfois difficile, même en Tunisie, un pays qui accueille pourtant des millions de touristes par an.

Outre les difficultés de décrocher un visa, les férus de voyage doivent aussi faire face à la mentalité suspicieuse du personnel des aéroports. C’est ce qui est arrivé à une jeune tunisienne, qui raconte sa mésaventure ce dimanche sur les réseaux sociaux.

La jeune internaute explique avoir réservé un vol vers Istanbul au départ de Tunis Carthage à bord de la compagnie Aegean Airlines. La voyageuse devait faire une escale en Grèce, à l’aéroport d’Athènes pendant 2 h 20.

“Mon passeport est flambant neuf, l’autorisation paternelle est là, j’ai de l’argent en plus et le voyage retour ainsi que l’hôtel sont déjà payés”, fait savoir la voyageuse qui ajoute : “Au-dessus de tout cela, l’ambassade de Grèce m’a envoyé un email précisant que je n’avais pas besoin de mon vieux passeport qui contient un visa encore valable”.

Embarquement refusé à Tunis Carthage

Tout se déroule bien au début. La passagère arrive à l’aéroport de Tunis Carthage 4 h 30 avant l’embarquement, “passe la douane et la sécurité” et se prépare à embarquer. C’est en faisant la queue qu’un douanier la fait sortir, il lui fait savoir qu’elle n’allait pas embarquer.

Le douanier la fait sortir de la fille et lui indique que la compagnie aérienne ne lui laissera pas embarquer. “Pourquoi ? se demande la voyageuse. Parce que, visiblement, je n’ai pas le droit de transiter par la Grèce”. Le douanier lui a même demandé pourquoi elle n’avait pas pris un vol direct Tunis – Istanbul.

“Premièrement, je n’en ai pas trouvé (de vol direct) et puis c’est mon droit de prendre le vol qui sied à mon budget”, répond la jeune voyageuse. “Si ce n’était pas mon droit, pourquoi m’avais-tu laissé passer les contrôles la première fois ?”, lui demande-t-elle. 

Dénouement : embarquement mais sans les bagages

Le douanier lui répond : “c’est ton droit, mais c’est de notre droit de t’arrêter ensuite”. C’est là que l’internaute a su qu’il la suspecte de vouloir fuir en Grèce. “Comme si j’allais faire une tente à l’aéroport d’Athènes”, ironise-t-elle.

Suite à cette révélation, la voyageuse regrette de ne pas avoir ramené son “ancien passeport” qui contient le visa de l’ambassade de Grèce, mais se souvient qu’un autre passeport, “encore plus ancien”, était en sa possession. Elle montre alors au douanier “les visas des USA, du Canada, et du royaume uni”. “Je lui ai grillé les yeux et j’ai couru rattraper l’avion”.

La voyageuse réussit à embarquer à la dernière minute, mais affirme qu’en arrivant Istanbul, elle découvre que “son bagage est resté à Tunis et ne l’a pas envoyé, car ils ont cru que j’ai annulé mon voyage”. 

“Bien entendu, ils ne l’ont toujours pas envoyé et c’est très probable qu’il l’ait déjà perdu”, déplore la voyageuse qui a quitté Tunis pour Istanbul le 1er septembre 2021.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus