1. Accueil
  2. Actualités
  3. La police américaine enquête sur un informaticien algérien soupçonné d’être un hacker
Actualités

La police américaine enquête sur un informaticien algérien soupçonné d’être un hacker

Le hacker algérien présumé serait impliqué dans plusieurs escroqueries et aurait développé un logiciel destiné à voler des données PayPal, Netflix, American Express et Apple, entre autres organisations.

La police de l’État de Californie, aux États-Unis, soupçonne un développeur web algérien d’être un hacker ayant développé des logiciels malveillants et serait impliqué dans plusieurs escroqueries sur internet, rapporte, ce mardi 25 août, le site spécialisé Cyberscoop.

Dénommé Samir Dj., le hacker présumé aurait utilisé l’alias de Cazanova Haxor, développant un logiciel malveillant qui a été utilisé dans une attaque de phishing visant des comptes de la ville de Californie en mars 2020, indique un rapport interne du California Cyber Security Integration Center, une organisation d’État destinée à faciliter le partage d’informations sur les menaces numériques.

Le hacker présumé aurait eu pour objectif de voler des données aux victimes au début de la pandémie COVID-19 en utilisant une adresse e-mail qui semblait appartenir à un employé anonyme du gouvernement de la ville de Californie, avec pour objet « Awareness_Reg WHO », censé ressembler aux informations de l’Organisation Mondiale de la Santé, ajoute la même source.

Des données PayPal, Netflix, American Express et Apple…

Le message aurait dans les faits dirigé les victimes vers un lien que des chercheurs ont lié au kit d’hameçonnage « Morphine », qui recueille les noms d’utilisateur, les mots de passe et d’autres données des victimes en se faisant passer pour une page Microsoft Office 365 légitime.

Le même hacker présumé aurait également développé un logiciel destiné à voler des données PayPal, Netflix, American Express et Apple, entre autres organisations.

Le développeur web tourné hacker aurait été démasqué par sa propre incompétence, précise la même source. Un spécialiste des logiciels malveillants actifs sur Twitter sous le nom de @rootprivilege, aurait découvert que l’alias « Cazanova Haxor » appartenait à Samir Dj. en examinant les serveurs web sur lesquels certains des outils malveillants étaient hébergés.

Peu de temps après que les enquêteurs du California Cyber Security Integration Center aient vérifié indépendamment certaines des conclusions des chercheurs, le développeur web a commencé à « nettoyer » ses comptes sur les réseaux sociaux et à mettre fin à ses activités suspectes.

Les enquêteurs ont également examiné l’enregistrement détaillé pour le site de piratage, xcazanova, pour constater que Samir Dj. a acquis le site le 27 février 2018, et inclus une adresse e-mail légitime, un numéro de téléphone, des détails sur cinq autres domaines Web et une adresse à Alger.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus