1. Accueil
  2. Divers
  3. La Suède accusée de séparer les familles musulmanes
Divers

La Suède accusée de séparer les familles musulmanes

C’est la grosse polémique qui agite la toile en ce moment : les autorités suédoises en charge des affaires sociales sont soupçonnées d’arracher des enfants de réfugiés à leurs familles.

Principalement musulmanes, celles-ci viennent notamment de Syrie et de Palestine, elles ont quitté leur terre natale pour une vie meilleure en Suède, pays de la démocratie.

C’est la publication d’une série de vidéos youtube qui a mis le feu aux poudres fin 2021 : la chaîne Shuoun Islamiya qui réunit plus de 600 000 abonnés, fait témoigner des parents originaires du Moyen-Orient ou d’Afrique ayant émigré en Suède. 

Désespérés, ils expliquent que leurs enfants ont été arrachés à leur foyer, uniquement à cause de leur religion. Les services sociaux suédois censés œuvrer pour la protection de l’enfance, sont donc accusés d’abus de pouvoir en retirant la garde des enfants à des parents qui ne sont pas maltraitants, sur la foi de motifs non valables.

Des manifestations ont eu lieu à Stockholm ces derniers jours, pour dénoncer ces faits : d’après le journal Le Monde, on pouvait lire sur les pancartes « arrêtez de kidnapper nos enfants ».

Info ou intox ?

Le gouvernement suédois se défend de tout acte anti-musulman, et la presse nationale dénonce un coup monté de la part des extrémistes religieux, parlant de « campagne de désinformation » pour nuire à la Suède.

Pourtant, les témoignages accablants pleuvent sur Internet. Parmi eux, une vidéo postée début février: celle de Abdullah El Shrif, visionnée plus de 2 millions de fois sur sa chaîne. Le youtubeur égyptien, spécialiste d’émission politiques satiriques, énumère des faits accablants, témoignages de parents à l’appui. Il prend notamment l’exemple d’un père palestinien qui a vu ses 3 enfants lui être retirés pour avoir manqué leur rdv annuel chez le médecin, invoquant un motif de négligence non fondé.

Si la lumière sur cette affaire n’a pas encore été faite, les internautes utilisent le hashtag #arrêtezdekidnappernosenfants en arabe sur les réseaux sociaux, d’autres manifestations sont programmées en Suède, les médias du monde arabe se sont emparés de la polémique et les témoignages de victimes continuent d’être relayés massivement.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus