1. Accueil
  2. Actualités
  3. La Suisse ferme ses frontières aux Marocains
Actualités

La Suisse ferme ses frontières aux Marocains

Après l’Algérie, c’est le Maroc qui se retrouve sur la liste des pays à risque dont les ressortissants ne peuvent pas entrer en Suisse.

La Suisse vient de classer le Maroc dans la liste des pays à risque. Cette décision a été prise par le Département fédéral de justice suisse, après avoir observé l’évolution de l’épidémie de Covid-19 au Maroc, rapportent plusieurs médias marocains ce vendredi 14 août.

Après l’Algérie, c’est donc au tour du Maroc de sortir de la liste des pays sûrs, et de rejoindre les pays à risque. Dès le dimanche 16 août, l’entrée en Suisse depuis le Maroc ne sera plus possible. Le royaume va subir le même traitement que les 160 pays pour qui l’entrée en Suisse est interdite.

Les ressortissants d’Andorre, d’Australie, de Bulgarie, du Canada, de Chypre, de Corée du Sud, de Croatie, de Géorgie, d’Irlande, du Japon, de Monaco, de Nouvelle-Zélande, de Roumanie, du Rwanda, de Saint-Marin, de Thaïlande, de Tunisie, d’Uruguay et du Vatican, ainsi que les ressortissants des Etats Schengen sont autorisés à entrer en Suisse, mais ils peuvent être soumis à une quarantaine.

La Tunisie demeure donc le seul pays du Maghreb présent sur la liste des pays considérés « sûrs » par les autorités suisses.

Pour rappel, le Maroc a été retiré, le vendredi dernier, de la liste des pays sûrs établie par l’Union européenne, et ce à cause de l’augmentation des infections au coronavirus dans le pays. D’ailleurs le royaume a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire et la fermeture de ses frontières jusqu’au 10 septembre.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus