1. Accueil
  2. Divers
  3. La « technique magique » d’un voleur algérien à Paris
Divers

La « technique magique » d’un voleur algérien à Paris

Un trentenaire d’origine algérienne a été condamné ce vendredi à deux ans de prison pour avoir volé des montres de luxe à Paris. Interpellé en août, il est également visé par une obligation de quitter le territoire français (OQTF).

Connu sous plusieurs identités avec des dates de naissance différentes à chaque fois, le jeune voleur aux cheveux longs et à la barbe bien taillée a un goût particulier pour l’horlogerie suisse de luxe, relate le journal Le Parisien, ce samedi 17 septembre. 

Mziane rodait dans les quartiers chics de la capitale française, à la recherche de ses victimes. Son modus operandi, qu’il appelle la « technique magique » : déclipser subtilement le bracelet des montres aux poignets de ses victimes, de préférence sans violence.

Si cela ne fonctionne pas, il passe à son plan B : la violence. Ce plan, il a dû y recourir trois fois en 2019 et en 2022. Lorsque trois de ses victimes riches l’ont pris la main dans le sac, ils ont fini ceinturés ou étranglés. 

Une technique presque sans faille

La première fois où il a commis un vol avec violence remonte à la nuit du 11 au 12 juillet 2019. Mziane, en compagnie de son ami, repèrent un homme qui sort d’un palace parisien, une montre Patek Philippe au poignet.

Avec l’aide de son complice, il passe à l’action. Le complice distrait la victime pendant que Mziane lui serre la main et tente de subtiliser le bijoux à son poignet.

Lorsque la victime se rend compte de ce qu’ils essayent de faire, les deux voleurs changent de tactique et l’opération vire à la violence. Des caméras de surveillance documentent le crime. La montre, qui vaut 56 000 €, sera revendue à 35 000.

La deuxième altercation a lieu une demi-heure plus tard. Des caméras de surveillance sur l’avenir Georges V repèrent Mziane, accompagné de trois personnes, en train d’approcher un homme.

Pour le distraire, Mziane tape sur son épaule alors qu’il sortait de son domicile. Ses complices l’entourent, le ceinturent et le délestent de sa Hublot, d’une valeur de 50 000 €.

Le voleur récidive et se fait prendre 

Les trois complices de Mziane, qui réussit à prendre la fuite et à disparaître de la circulation, sont identifiés, interpellés et jugés. Il faudra attendre le mois d’août 2022 pour que le tour du clandestin algérien arrive.

Le 27 février dernier, Mziane repère un touriste allemand, qui vient de manger dans une brasserie des Champs-Élysées et se dirige vers un magasin Dior. Toujours accompagné, il met en place sa « technique magique », sans succès.

Le touriste, qui se rend compte de leurs intentions, est alors ceinturé puis étranglé. Leur butin : une Patek Philippe d’une valeur de 125 000 euros.

Cette fois, le voleur n’échappera pas aux services de sûreté de Paris. Mziane sera interpellé en août et écroué jusqu’à son jugement, ce vendredi 16 septembre.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus