1. Accueil
  2. Air Algérie
  3. L’avocat des Algériens bloqués à Roissy charge Air Algérie
Air Algérie

L’avocat des Algériens bloqués à Roissy charge Air Algérie

L’affaire des 27 ressortissants algériens bloqués à l’aéroport parisien de Roissy Charles de Gaulle dure depuis maintenant un mois sans qu’aucune solution ne soit trouvée à cette situation humanitaire délicate.

Les voyageurs bloqués ont refusé les propositions des autorités algériennes de repartir au Royaume-Uni. Ils ont entamé une action en justice pour recouvrer leurs droits dans cette affaire.

Air Algérie pointée du doigt

Invité, ce dimanche 28 mars, de la chaîne d’informations BFM TV, Me Alexandre André, avocat des ressortissants algériens bloqués à Paris, a axé son intervention sur la responsabilité d’Air Algérie dans le calvaire vécu par ses clients depuis un mois.

Articles en Relation

Il accuse la compagnie aérienne algérienne d’avoir sacrifié ses clients pour pouvoir revendre leurs places à d’autres passagers. « Nos clients ont été sacrifiés au profit du profit » a-t-il affirmé sur le plateau de BFM TV.

Dans ce contexte, Me Alexandre André a appelé Air Algérie à honorer ses engagements contractuels envers ses clients. « Nous demandons à Air Algérie de remplir ses obligations contractuelles, c’est-à-dire de les héberger dans des conditions dignes, de leur permettre de communiquer avec leurs familles et de les acheminer rapidement vers l’Algérie », a-t-il détaillé.

Articles en Relation

Il a affirmé que ses clients sont en situation de « carence alimentaire » puisque la compagnie « leur a attribué un ticket repas de 13 euros par personne et par jour » seulement. Un montant insuffisant pour se restaurer correctement en zone internationale d’un aéroport.

Air Algérie : décision du tribunal lundi

L’avocat des ressortissants algériens a annoncé que la décision du tribunal de Paris sera rendue ce lundi 29 mars. L’affaire a été plaidée la semaine dernière, selon la procédure du référé.

Il affirme que ses clients avaient acheté des billets couplés de Londres à Alger avec escale à Paris. En réalité, les voyageurs en question avaient des billets Londres – Paris avec Air France et d’autres billets avec Air Algérie pour le trajet Paris – Alger. Ils n’avaient donc pas un seul billet pour effectuer l’ensemble du trajet entre Londres et Alger, avec escale à Paris – Roissy Charles de Gaulle.

Le silence d’Air Algérie

Face aux affirmations de l’avocat, Air Algérie observe le silence depuis le début de cette affaire. Pourtant, la compagnie a des arguments à défendre.

Nous avons appris de sources sûres que les avocats de la compagnie en France ont déposé « un dossier solide pour prouver que la compagnie n’a pas failli à ses engagements envers ses clients ».

Mais manque de communication d’Air Algérie et des autorités algériennes à ce sujet n’a fait qu’aggraver la crise qui dure depuis un mois.

« Air Algérie a appliqué une décision des autorités. Le problème réside dans la communication. Si les autorités avaient communiqué publiquement leur décision, le problème aurait été évité facilement », explique une source à l’aéroport d’Alger à visa-algerie.com.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus