1. Accueil
  2. Visas et Immigration
  3. Le médecin algérien blessé par balle en Arabie saoudite est décédé
Visas et Immigration

Le médecin algérien blessé par balle en Arabie saoudite est décédé

Blessé par balle mercredi en Arabie Saoudite, le médecin algérien Dr Merouane Bouregâa est décédé ce dimanche. Son assassin lui avait demandé d’établir un document qui n’existait pas.

La mauvaise nouvelle est tombée dans l’après-midi de ce lundi 16 novembre. Dr Merouane Bouregâa, le médecin algérien blessé par balle mercredi en Arabie saoudite, est décédé des suites de ses blessures après six jours dans le coma, ont annoncé ses proches.

Le médecin algérien a été touché par une balle au niveau de la tête dans le parking de l’hôpital où il exerçait dans la région d’El Jouf.  Originaire de la commune d’El Harrouch, dans la wilaya de Skikda, le Dr Merouane Bouregâa travaillait comme chirurgien à l’hôpital Roi Abdelaziz dans la région d’Al Jouf depuis deux ans et demi. Il était âgé de 49 ans.

On en sait plus sur les circonstances du drame…

Un suspect a été arrêté par les autorités saoudiennes dans la région. Il s’agit d’un homme d’une cinquantaine d’année, selon la presse locale. Le principal accusé a été présenté devant les services de la justice, selon les médias saoudiens.

Selon la famille du défunt, l’assassin a demandé au Dr Merouane Bouregaa de lui délivrer un certificat attestant qu’il traitait bien sa femme, une des patientes du médecin algérien, alors que cette dernière avait entamé les procédures de divorce.

« Il a demandé un certificat qui prouve qu’il s’était occupé de sa femme quand elle était malade. Mon fils lui a répondu qu’un tel document n’existait pas. Il l’a orienté vers l’administration qui a également refusé de lui délivrer le document », a témoigné la mère du défunt sur El Khabar.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus