1. Accueil
  2. Actualités
  3. Le Québec ne compte pas réduire les seuils d’immigration
Actualités

Le Québec ne compte pas réduire les seuils d’immigration

Le Québec fait face à un ralentissement économique entrainant une augmentation du taux de chômage. Mais il ne compte pas réduire les seuils d’immigration.

Au Québec, la crise sanitaire provoquée par le coronavirus a causé un ralentissement économique et une augmentation du taux de chômage. Malgré ces difficultés économiques et sociales, le gouvernement québécois ne compte pas réduire les seuils d’immigration, rapporte, ce mardi 18 août, Le journal de Québec.

Au mois d’avril, le premier ministre du Québec avait annoncé que si le taux de chômage venait à connaître une hausse importante, il serait possible que le Québec accepte moins de nouveaux arrivants.

Cependant, en juillet, alors que le taux de chômage a atteint 10,7 %, la ministre de l’Immigration a assuré que « même si le Québec ne sera plus en situation de plein emploi, on va avoir quand même de gros manques au niveau de certains secteurs », rapporte la même source.

Le lundi 17 août, la ministre de l’Immigration a confirmé ses dires en déclarant qu’il « n’y aura pas de baisse des seuils d’immigration (…) pour les prochaines années ».

Le Québec s’attend donc à une montée graduelle du nombre d’immigrants, jusqu’à atteindre les 51 000 immigrants d’ici 2022. Même si, à cause du Covid-19 beaucoup moins d’immigrants sont rentrés au Québec cette année en raison de la fermeture des frontières.

| Lire aussi : Démarches pour émigrer au Canada : six sites internet à éviter

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus