1. Accueil
  2. Compagnies Aériennes
  3. Le vol Paris – Alger à moins de 50 € ? La proposition d’un député
Compagnies Aériennes

Le vol Paris – Alger à moins de 50 € ? La proposition d’un député

La réouverture partielle des frontières depuis le 1er juin n’a pas vraiment répondu aux attentes de la communauté algérienne établie à l’étranger en termes de destinations, ni à la très forte demande sur les billets malgré l’augmentation du nombre de vols depuis fin août dernier.

Les prix restent très élevés et certains voyageurs doivent parcourir de longues distances, parfois via des escales couteuses, pour pouvoir rejoindre un aéroport desservi par Air Algérie. 

Abdelouahab Yagoubi, député de l’émigration et membre de la commission des affaires étrangères à l’assemblée populaire nationale, a souvent critiqué l’absence d’ouverture totale des frontières et la cherté des billets d’avion notamment sur le créneau des vols entre la France et l’Algérie.

Cette semaine, dans son intervention à l’occasion du débat sur le plan d’action du gouvernement, le parlementaire est revenu sur ce sujet en particulier et n’a pas hésité à parler de ‘’pillage’’ dont seraient victimes, selon lui, les Algériens de la part des compagnies aériennes algérienne et françaises.

Des billets Paris-Alger en aller-retour à moins de 50 euros ?

Ce samedi 18 septembre, Abdelouahab Yagoubi est revenu à la charge en évoquant l’ouverture du marché international du transport aérien afin de permettre ‘’une vraie compétitivité’’.

‘’Nous allons nous mettre sérieusement au travail pour l’ouverture du marché du transport aérien afin de permettre une vraie compétition au niveau des prix et des services pour libérer nos concitoyens résidents à l’étranger du monopole’’, écrit-il sur sa page Facebook.

L’objectif recherché par le député de l’émigration est ‘’que l’Algérien puisse voyager entre Paris et Alger à moins de 50 euros en aller-retour’’.

Autoriser des low cost comme Ryanair ?

Pour accompagner son texte, le député a publié des captures d’écran montrant les prix de billets en aller-retour de la compagnie Ryanair entre Beauvais et Marrakech à moins de 50 euros.


L’ouverture du marché pour les compagnies à bas prix figure parmi les plans du gouvernement pour la relance du secteur du transport aérien. La compagnie Fly Westaf qui s’est positionnée depuis 2016 pourrait être la première à entrer en lice.

Cela pourrait ouvrir la porte à l’arrivée d’autres compagnies aériennes spécialisées dans les voyages à bas prix comme Ryanair qui pourrait être intéressée par le marché algérien.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus