1. Accueil
  2. Compagnies Aériennes
  3. Les déboires d’un passager qui a voyagé avec Ryanair
Compagnies Aériennes

Les déboires d’un passager qui a voyagé avec Ryanair

La low cost irlandaise Ryanair a été la cible de nombreuses critiques ces derniers jours au Royaume-Uni. La vague de froid qu’a connue le pays n’a pas été sans conséquence sur le déroulement des vols de la compagnie. Un autre passager livre sa mésaventure.

Les vols de la compagnie Ryanair au départ ou à destination des aéroports britanniques et irlandais ont été fortement impactés par la tempête de neige et de gel qui a touché la région la semaine dernière. Si la raison était tout à fait compréhensible, la gestion de Ryanair était souvent pointée du doigt.

Cette fois-ci, c’est Graham Carter, un journaliste du tabloïd régional Swindon Advertiser qui a été victime des déboires du transporteur à bas prix. Après un séjour dans la ville polonaise de Gdansk, ce voyageur comptait revenir vers l’aéroport de Stansted à Londres, où il avait laissé sa voiture.

(Photo : Stimmungsbilder1 – stock.adobe.com)


Ryanair : un vol se transforme en un « cauchemar de 35 heures »   

Sauf que la compagnie a décidé de dérouter son vol vers l’aéroport de Manchester. Normalement, la compagnie aérienne low cost devait assurer le transport de ses passagers vers leur destination prévue, mais elle n’a rien fait de cela. Pis encore, elle a fait la sourde oreille quant aux réclamations des passagers.

Au total, cinq vols ont été déroutés vers Manchester ce jour-là à cause de la fermeture momentanée de l’aéroport de Stansted. « Trois heures après l’atterrissage, nous avons finalement rejoint les passagers d’au moins quatre autres vols Ryanair, redirigés dans une longue file d’attente au contrôle des passeports », a indiqué l’intervenant.

Selon lui, l’un des voyageurs bloqués a conclu que « Ryanair a donné la priorité aux vols qui devaient décoller de Stansted, car les passagers retardés aux aéroports de départ savent qu’ils ont droit à une indemnisation ». Toutefois, ceux qui sont redirigés sont confus quant à leurs droits, et ne peuvent donc prétendre à aucun dédommagement.

D’autres passagers bloqués ont souligné que leur pilote leur avait dit de ne pas s’inquiéter, car un représentant de Ryanair serait là pour les accueillir et les mettre dans un bus pour Stansted. Mais ces voyageurs étaient confrontés à une nouvelle attente de six heures sans accès à la nourriture ou à l’eau.

« Je dirai à tous ceux que je rencontre de ne plus envisager de voler avec Ryanair »

Pour Graham Carter, Ryanair a décidé que c’était « le problème des passagers et pas le sien ». Ces voyageurs bloqués à Manchester se sentaient « largués » par la compagnie. « Nous avons finalement trouvé un bureau d’information de Ryanair, mais les employés nous ont informés qu’ils n’étaient pas réellement du personnel de Ryanair ».

(Photo : asiandelight / AdobeStock)


Devant l’insistance des passagers pour avoir de la nourriture et de l’eau, Ryanair a fini par leur accorder « des bons d’une valeur de 3 pounds (environ 3,44 €) », ajoute le journaliste. « Douze heures après notre arrivée à Manchester, on nous a finalement offert une place dans un bus pour Stansted ».

À son arrivée, le voyageur constate qu’il n’a pas dormi depuis 35 heures, et il lui reste encore deux heures de route pour rentrer chez lui. Il décrit clairement un « voyage cauchemardesque de Gdansk à Londres qui a duré 35 heures ».

Pour se plaindre, il a envoyé un email à la compagnie pour « les avertir qu’à partir de maintenant, je dirai à tous ceux que je rencontre de ne plus envisager de voler avec Ryanair. Ils n’ont pas répondu ».

Visiblement très déçu par le traitement de Ryanair, Graham Carter a conclu son article par un appel à ses lecteurs : « Si vous pensez que voler avec Ryanair est mauvais, ayez une pensée pour les pauvres âmes qui doivent travailler pour eux ».

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus