1. Accueil
  2. Visas et Immigration
  3. Les déboires d’une école musulmane en France
Visas et Immigration

Les déboires d’une école musulmane en France

Une école musulmane à Valence, une commune du sud-est de la France, en a subi, ce lundi 3 octobre, les conséquences de la politique menée par les autorités.

L’année 2021 a été difficile pour les musulmans de France. Un constat livré par European Islamophobia Report dans son dernier rapport publié fin septembre. Les actes islamophobes ont considérablement augmenté en plus de la politique menée par les autorités voulant instaurer un « Islam de France ».

Dans la foulée, le rapport fait état de « fermeture ou dissolution arbitraire de nombreuses structures musulmanes ou perçues comme telles ». Ainsi, des associations, des écoles, des mosquées, des restaurants, des maisons d’édition… ont subi des fermetures souvent « justifiées par des motifs très peu convaincants ».

École musulmane « Valeurs et Réussite » : la vente d’un terrain annulée

C’est ce qu’a connu l’école musulmane privée hors contrat “Valeurs et Réussite”. En effet, le conseil municipal de Valence a annulé ce lundi 3 octobre la vente d’un terrain à l’école, rapporte ce mardi 4 octobre la radio France Bleu. Pourtant, cette vente a été dûment approuvée par ce même Conseil le 27 juin dernier.

Dans un communiqué relayé sur Twitter, l’avocat l’association éponyme qui gère l’école, Me Nabil Boudi, a dénoncé cette procédure et a expliqué les dessous de l’annulation de vente du terrain à l’école. D’emblée, le communiqué rappelle que l’école avait ouvert ses portes en 2012 et s’est implantée dans les locaux de la grande mosquée de Valence.

Durant les premières années de fonctionnement de cet établissement, « des contrôles inopinés ont été effectués à la demande du rectorat de l’académie de Grenoble », souligne la même source. Et tous se sont révélés « favorable à l’époque pour l’école ».

Un article de Charlie Hebdo chamboule les plans de l’école « Valeurs et Réussite »

Avec le temps, l’école musulmane a souhaité s’agrandir en s’implantant dans de nouveaux locaux. Pour ce faire, elle a enclenché une procédure d’achat d’un terrain auprès de la municipalité de Valence, chose accordée sans aucun souci d’ailleurs.

« Le 27 juin 2022, le conseil municipal de Valence a approuvé la vente d’un terrain à l’association Valeurs et Réussites, afin qu’elle puisse construire une nouvelle école », a expliqué l’avocat.

Toutefois, après la parution d’un article dans le journal Charlie Hebdo, près d’un mois après l’approbation de la vente, le maire de Valence aurait subi des pressions afin d’annuler la transaction. C’est en tout cas ce qu’a affirmé l’intervenant.

En effet, le 21 juillet 2022, le journal Charlie Hebdo a publié un article « accusant l’école de communautarisme », explique Me Nabil Boudi. Selon lui, les informations relayées par le journal sont « purement mensongères et extrêmement préjudiciables ».

L’association « Valeurs et Réussite » dénonce et porte plainte  

Après la parution de cet article, le maire de Valence, Nicolas DARAGON, « avec qui l’association entretenait jusqu’ici d’excellentes relations, a subi des pressions de la part des services de l’État », dénonce-t-il.

De plus, la préfète de la Drôme, qui n’avait jamais contesté l’ouverture de cette école, a « déposé un recours gracieux invitant le maire de Valence à retirer la délibération du conseil municipal concernant la vente du terrain ».

Face à cette situation qu’elle juge « d’inacceptable », l’association a décidé de saisir la justice en déposant plainte « pour discrimination contre les protagonistes de l’affaire » et une autre « diffamation contre le journal Charlie Hebdo ». 

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus