1. Accueil
  2. Actualités
  3. Les pays dont les ressortissants sont autorisés à entrer au Maroc
Actualités

Les pays dont les ressortissants sont autorisés à entrer au Maroc

L’ouverture des frontières du Maroc aux touristes étrangers est soumise à certaines règles. Les étrangers sont autorisés à entrer à condition de présenter une réservation d’hôtel et de faire partie de l’un des pays vers lesquels la RAM effectue ses dessertes.

Depuis dimanche dernier, les étrangers sont autorisés à entrer sur le territoire du royaume, à condition de présenter une réservation d’hôtel.

Les touristes étrangers devront bien sûr présenter avant l’embarquement un test Covid-19 négatif, et devront se soumettre aux règles sanitaires en vigueur dans le royaume. Seuls les ressortissants étrangers qui ne sont pas soumis à la formalité de visa sont concernés.

Le ministère des Affaires étrangères marocain a précisé que seuls les vols spéciaux de la Royal Air Maroc, opérés depuis le 15 juillet, sont autorisés à transporter les étrangers qui veulent se rendre au Maroc.

Selon le site marocain Medias24, les pays concernés par les vols de la Royal Air Maroc sont : la France, la Belgique, l’Allemagne, les Pays-Bas, le Royaume-Uni, l’Espagne, l’Italie, la Turquie, le Canada, les USA, la Russie, les Émirats arabes unis, l’Arabie saoudite, la Tunisie, le Sénégal, la Côte d’Ivoire et la Mauritanie.

Les ressortissants de ces pays peuvent entrer au Maroc, s’ils sont munis d’une réservation d’hôtel ou bien d’une invitation d’une entreprise marocaine.

Que signifie cette ouverture des frontières pour les hôteliers marocains ?

La Confédération nationale du tourisme, qui représente tout le secteur touristique, a exprimé sa satisfaction de cette décision prise par la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM).

Pour sa part, Lahcen Zelmat, président de la fédération nationale des hôteliers du Maroc, qui sont les premiers concernés par cette décision, semble moins optimiste.

« Le communiqué de la CGEM est resté vague et ne comporte aucun détail comme par exemple savoir si les réservations effectuées sur le site booking.com seront acceptées ou pas. En effet, si les réservations de ce site sont acceptées, cela veut dire que tous les marchés émetteurs seront de retour alors que s’il faut absolument une réservation hôtelière, ce sera au compte-gouttes », explique Lahcen Zelmat.

« Notre secteur, en particulier le segment hôtelier, attend donc des clarifications sur ces questions ainsi que sur la date du 10 septembre pour savoir si la période de l’état d’urgence sanitaire sera encore reconduite ou pas », confie le président de la Fédération nationale des hôteliers à Medias24.

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus