1. Accueil
  2. Actualités
  3. Les pilotes de ligne français proposent un prix minimum pour les billets d’avion
Actualités

Les pilotes de ligne français proposent un prix minimum pour les billets d’avion

La Convention citoyenne pour le climat en France souhaite augmenter l’écotaxe sur les billets d’avion, mais le Syndicat national des pilotes de ligne français s’oppose à cette proposition, et estime qu’il serait bien plus bénéfique de fixer un prix minimum pour les billets.

En France, la Convention citoyenne sur le climat propose d’augmenter considérablement l’écotaxe sur les billets d’avion, mais le Syndicat national des pilotes de ligne français (SNPL) suggère, comme alternative, de mettre en place un prix plancher pour les billets d’avion, rapporte, mercredi 16 septembre Le Monde.

L’écocontribution créée en 2019 a été jugée bien trop faible pour avoir un effet dissuasif, la Convention citoyenne pour le climat propose donc de taxer tous les vols, avec 30 euros d’écotaxe pour les vols de moins de 2000 km, et 60 euros pour les vols supérieurs à 2000 km en classe économique.

Il faut noter que les taxes actuelles sont de 1,5 euro pour les vols intérieur ou intra-européen en classe économique, et de 18 euros pour les vols hors Union européenne en classe affaires.

Les pilotes de ligne français pensent que cette taxe n’est pas la bonne solution. « Il est grand temps de changer de paradigme s’agissant de stratégie environnementale du transport aérien. La politique du toujours plus de taxes, la seule menée depuis des années, a montré toutes ses limites », explique le SNPL dans un communiqué relayé par Le Monde.

Le Syndicat national des pilotes de ligne n’est pas le seul à avoir rejeté l’écotaxe. Pour la Fédération nationale de l’aviation marchande, cette proposition, si elle est appliquée, serait « une charge insupportable pour un secteur qui joue actuellement sa survie ».

En Autriche, le prix des billets d’avion est déjà fixé

En juin dernier, le gouvernement autrichien a décidé de mettre en place un prix de vente minimum sur les billets d’avion, ce prix-là est fixé à 40 euros.

« Il ne sera plus possible de proposer des billets dont le prix est inférieur aux taxes et aux frais réels. En Autriche, en moyenne, cela veut dire  40 euros », a expliqué le ministre de l’Environnement autrichien.

Il ajoute qu’il « n’y aura plus, à l’avenir, de tickets à bas coût sur le dos du climat et des salariés. Dans l’UE, nous sommes pionniers contre le dumping des low-cost », rapporte BFMTV.

| Lire aussi : Billets d’avion : Air France propose de nouveaux avantages à ses clients

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus