Huit bonnes raisons de visiter Bou Saâda

Le :

Bou Saâda. Sa lumière, ses palmeraies, ses ksour, ses qobbas. Cette ville a été le théâtre de productions cinématographiques : ‘Trois pistolets contre César’ (1966), ‘Western spaghetti’ d’Enzo Perri et Moussa Hadda, ‘Le Clandestin’ de Benamar Bakhti, ‘Le vent du sud’ de Mohamed Slim Riad, ‘Décembre’ de Mohamed Lakhdar Hamina… La plus septentrionale des oasis a également été une source d’inspiration pour des artistes orientalistes. Gustave Guillaumet y a peint ‘La Fileuse de Bou Saâda’ et ‘La Seguia’. Etienne Dinet a choisi, quant à lui, d’y vivre et d’y être enterré. Cap sur Bou Saâda, la cité du bonheur.

 

  • La cascade du Moulin Ferrero 

 

Implanté sur un site rocheux, en cascade, le Moulin Ferrero, dont il ne reste aujourd’hui que des vestiges, a été fondé par Antoine Ferrero, un Italien arrivé en Algérie durant la période coloniale française. L’eau de Oued Bou-Saâda servait alors à faire tourner le moulin. Le site, rehaussé par la cascade et les palmeraies, mérite d’y faire une balade.

 

  • Le Musée Etienne Dinet

 

C’est la maison où résidait le peintre orientaliste. Transformée en musée, elle abrite une belle collection signée par l’artiste orientaliste qui a donné son nom à ce musée.

 

  • La tombe d’Etienne Dinet

 

Le célèbre artiste peintre (1861-1929) repose dans une qobba blanche nichée au cœur du mont Kerdada, aux côtés de son ami Slimane Ben Brahim et de l’épouse de ce dernier. Cette qobba est très visitée par les touristes.

 

  • Zaouia El Hamel

 

Célèbre zaouia appartenant à la confrérie Rahmania. Elle se situe à environ 13 km de Bou Saâda. Créée par Sidi Mohamed Ben Belkacem, personnalité religieuse influente, la confrérie fut dirigée, après sa mort en 1897, par sa fille Lalla Zineb jusqu’en 1904.

 

  • Village traditionnel El Allig

 

Faire un petit tour dans ce village ancestral de Bou-Saâda est incontournable.

 

  • Mosquées

 

Ces anciennes mosquées valent le détour et témoignent d’un riche patrimoine architectural : mosquée de Sidi Thameur, mosquée des Ouled Attig, mosquée des Mouaminine, mosquée des palmiers.

 

  • Lever du soleil

 

N’oubliez pas de vous réveiller à l’aube, ne serait-ce qu’une fois afin d’admirer le lever du soleil sur le ksar et l’oasis. Faire une balade au bord de Oued Bou Saâda et prendre des tas de photos souvenirs.

 

  1. Spécialités culinaires

 

Aller à Bou Saâda et ne pas goûter aux spécialités locales serait une hérésie. Chakhchoukha et Zfiti, sinon rien. Découvrez également une infusion spéciale à base de plantes, le fameux ‘Djor.’

 

Où loger ?

 

Hôtel Kerdada

 

Adresse : Rue de la République. Bou Saâda.

 

Téléphone : 035 43 47 47 79 / 035 43 47 77

 

Hôtel Le Caïd

 

Adresse : 24, rue Nassredine Dinet. Bou Saâda.

 

Téléphone : 035 43 16 50 / 035 43 16 55 / 035 43 17 39

 


 

Par Kenza Adil

Partager sur :
Voter sur le lieu :
Loading...
Quoi de neuf ?