1. Accueil
  2. Visas et Immigration
  3. Ligne maritime Melilla – Algérie : Madrid serait favorable au projet
Visas et Immigration

Ligne maritime Melilla – Algérie : Madrid serait favorable au projet

À Melilla, l’enclave espagnole, la mobilisation se poursuit en faveur du lancement d’une liaison maritime directe avec l’Algérie.

Plusieurs organisations patronales et des hommes politiques locaux appuient ce projet. Ils militent auprès des autorités centrales à Madrid pour accélérer sa concrétisation. Les choses semblent avancer dans la bonne direction.

Le projet aurait les faveurs du MAE espagnol

Le président du gouvernement régional de Melilla, Eduardo de Castro, a révélé, samedi 16 janvier, que le ministère des affaires étrangères à Madrid « verrait d’un bon œil », l’établissement d’une liaison maritime directe entre Melilla et l’Algérie, rapporte le journal El Faro de Melilla.

Articles en Relation

Eduardo de Castro a été interrogé par un député du Parti Populaire, dont le parti s’est montré favorable au projet. Le député a demandé au président du gouvernement régional de faire pression sur le gouvernement central à Madrid estimant que l’Exécutif, formé d’une coalition de gauche entre le Parti socialiste et le mouvement Podemos, tarde à livrer ses conclusions sur le projet.

Eduardo de Castro a répondu en affirmant que le ministère espagnol des affaires étrangères lui a assuré officiellement qu’il était en train d’étudier « avec attention la proposition de la liaison maritime » avec l’Algérie.

Plusieurs départements ministériels doivent étudier le projet

En plus du ministère des Affaires étrangères qui est en train d’étudier le projet, d’autres départements ministériels espagnols doivent évaluer la proposition, selon Eduardo de Castro.

Le projet doit également passer par le ministère de l’Intérieur qui doit étudier des thèmes relatifs aux questions douanières, à l’entrée des personnes ainsi que la création d’infrastructures pour le contrôle des voyageurs.

Le ministère des Finances doit également donner son aval au projet.

« C’est une proposition importante qui, par l’impact qu’elle aurait sur l’économie de Melilla, intéresse le gouvernement espagnol, comme me l’a affirmé Mme la ministre qui s’est engagée à me tenir au courant des avancées du dossier », a, ainsi, expliqué Eduardo de Castro qui ajoute que le projet doit être discuté avec l’Algérie et le Maroc.

L’établissement de la liaison maritime aurait un impact positif tant sur le plan commercial que touristique, estime de Castro qui met en avant le forcing du patronat local qui a porté ce projet depuis le départ. Le même responsable a, néanmoins, concédé qu’il était difficile de concrétiser l’idée en temps de pandémie.

La Newsletter
Restez bien informés : recevez les dernières infos et alertes en vous inscrivant Gratuitement à notre Newsletter.
Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus