L’Iran reconnait avoir abattu par « erreur » le Boeing ukrainien

Le :

Le président iranien Hassan Rohani a reconnu ce samedi que son pays a abattu par erreur l’avion ukrainien qui s’est écrasé mercredi 8 janvier près de Téhéran. La catastrophe a provoqué la mort de 176 personnes qui étaient à abord du Boeing 737 d’Ukrainian Airlines.

 

M. Rohani, qui a affirmé dans un premier temps que l’avion n’avait pas été touché par un missile, a finalement reconnu que « l’enquête interne des forces armées a conclu que malheureusement des missiles tirés en raison d’une erreur humaine ont causé le terrible accident de l’avion et provoqué la mort de 176 personnes innocentes ».

 

« La République islamique d’Iran regrette profondément cette erreur désastreuse. Mes pensées et prières vont à toutes les familles en deuil. Je présente mes plus sincères condoléances », a-t-il ajouté sur Twitter.

 

De son côté, le ministre iranien des Affaires étrangères s’est exprimé aussi sur son compte Twitter : « C’est un triste jour, une erreur humaine en temps de crise, causée par l’aventurisme des États-Unis, a conduit au désastre », a indiqué Javad Zarif.

 

Jeudi, le Premier ministre canadien Jusin Trudeau avait déclaré que l’avion ukrainien a été abattu par un missile iranien. « Selon nos informations, l’avion a été abattu par un missile iranien », a-t-il affirmé lors d’une conférence de presse.

 

« Nous avons des renseignements provenant à la fois de nos alliés et de nos propres services, a déclaré M. Trudeau. Ces renseignements indiquent que l’avion aurait été abattu par un missile surface-air iranien. Cela pourrait avoir été accidentel. Cette nouvelle vient confirmer la nécessité d’une enquête approfondie dans cette affaire », a expliqué le Premier ministre canadien cité par le journal local La Presse.

 

Et hier vendredi, l’Iran assurait que le Boeing 737 ukrainien n’avait « pas été touché par un missile.

 


 

Par : Rafik Tadjer

Partager sur :
Quoi de neuf ?