1. Accueil
  2. Actualités
  3. Liste noire : 115 compagnies aériennes bannies en Europe, Air Algérie et Tassili non concernées
Actualités

Liste noire : 115 compagnies aériennes bannies en Europe, Air Algérie et Tassili non concernées

La Commission européenne a publié mercredi 28 novembre une liste de 115 compagnies aériennes désormais bannies d’accès à l’espace aérien de l’Union européenne, rapporte ce lundi 3 décembre le site spécialisé Air Journal.

La liste concerne d’abord 109 compagnies aériennes provenant de 15 pays ayant été interdites dans les pays membres de l’UE en raison du « manque de surveillance de la sécurité par les autorités de l’aviation civile de ces États ».

Il s’agit de compagnies aériennes en provenance de pays tels que l’Afghanistan, l’Angola (à l’exception d’une compagnie opérant sous restrictions et conditions), la République du Congo, la République démocratique du Congo, Djibouti, la Guinée équatoriale, l’Érythrée, le Gabon (à l’exception de 2 compagnies aériennes opérant dans des conditions et restrictions),la République du Kirghizistan, le Liberia, la Libye, le Népal, São Tomé et Príncipe, le Sierra Leone ou encore le Soudan.

Six compagnies aériennes ont également été interdites en Europe pour des raisons de sécurité concernant les compagnies elles-mêmes. Il s’agit de la compagnie vénézuélienne Avio Airlines, de la compagnie iranienne Aseman Airlines, de la compagnie irakienne Iraqi Airways, de la compagnie surinamaise Blue Wing Airlines, de la compagnie nigériane Med-View Airlines, et de la compagnie zimbabwéenne Air Zimbabwe.

En parallèle, six compagnies aériennes supplémentaires ont été soumises à des restrictions opérationnelles et ne peuvent desservir que des types d’aéronefs spécifiques. Il s’agit des deux compagnies gabonaises Afrijet et Nouvelle Air Affaires SN2AG, de la compagnie nord-coréenne Air Koryo, de la compagnie comorienne Air Service Comores, de la compagnie iranienne Iran Air et de la compagnie angolaise TAAG Angola Airlines.

La liste de sécurité aérienne de l’UE « contribue non seulement au maintien de niveaux de sécurité élevés dans l’UE, mais elle aide également les compagnies aériennes et les pays concernés à améliorer leur niveau de sécurité, afin d’être éventuellement retirés de la liste », affirme la Commission européenne. « En outre, la liste européenne de sécurité aérienne est devenue un outil de prévention majeur, car elle incite les pays confrontés à des problèmes de sécurité à y remédier avant qu’une interdiction sur la liste européenne de sécurité aérienne ne devienne nécessaire »,  estime-t-on.

Les deux compagnies aériennes algériennes, Air Algérie et Tassili Airlines ne font pas partie de la liste des pays et compagnies bannies d’accès aux pays membres de l’Union européenne. « Ce n’est pas une surprise car Air Algérie détient tous les certificats opérationnels et techniques », se félicite de son côté Amine Andaloussi, porte-parole d’Air Algérie.

« Nos avions se font régulièrement contrôler à l’étranger, souvent de manière inopinée. Nous n’avons jamais été épinglés et nos avions n’ont jamais été immobilisés » pour des raisons techniques, indique le porte-parole, affirmant en outre qu’« Air Algérie est une compagnie sûre ».

Pour les avions qui ont fait demi-tour récemment pour des raisons techniques, « il s’agit de décisions prises par nos pilotes en respect des normes de sécurité aéronautiques », ajoute M. Andaloussi.


Rédaction

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus