1. Accueil
  2. Visas et Immigration
  3. L’Italie propose des canaux d’immigration « réguliers » avec le Maghreb
Visas et Immigration

L’Italie propose des canaux d’immigration « réguliers » avec le Maghreb

En visite en Tunisie, la ministre italienne de l’Intérieur a proposé la création de « canaux d’immigration réguliers » entre son pays et ceux du Maghreb en échange d’une coopération sur l’immigration clandestine.

L’Italie figure parmi les pays européens les plus touchés par le phénomène de l’immigration clandestine. L’île de Lampedusa connaît chaque jour des arrivées de migrants de l’autre rive de la Méditerranée.

Une situation à laquelle comptent remédier les autorités italiennes qui œuvrent pour trouver des solutions à ce fléau. Après sa visite à Alger en septembre dernier, la ministre italienne de l’Intérieur Luciana Lamorges était à Tunisi cette semaine. Elle a annoncé la signature d’accords entre l’Italie et la Tunisie afin de lutter contre l’immigration clandestine, rapporte le média Tunisie Numérique.

En vertu de ces accords, les autorités italiennes vont déployer des navires et des avions afin de repérer les embarcations en provenance de Tunisie et les empêcher dès leur départ avant qu’elles n’atteignent les côtes italiennes.

Les explications de Lamorges

Selon la ministre italienne de l’Intérieur, cette solution n’est ni un « blocus maritime » ni d’un « acte de guerre » envers la Tunisie, mais un moyen de protéger l’Italie des retombées de la crise économique en Tunisie, indique la même source.

« C’est en plein accord avec la Tunisie que nous placerions des moyens tels que des avions et des navires, évidemment en dehors de leur espace aérien et maritime, pour une alerte précoce afin de les avertir lorsqu’un bateau au départ est identifié », a affirmé la responsable italienne dans des déclarations rapportées par Tuniscope.

Ce que propose l’Italie

La ministre italienne a déploré le manque de collaboration avec les pays au Maghreb en matière de lutte contre l’immigration clandestine. « Je suis allé en Algérie où ils n’avaient pas vu de ministre de l’Intérieur depuis 2017 », a-t-elle regretté.

Luciana Lamorges propose la création de « canaux d’immigration réguliers » entre son pays et ceux de la rive sud de la Méditerranée. Cela permettrait, selon elle plus de traçabilité et plus de maîtrise du flux migratoire.

La ministre n’a pas fourni de détails sur cette proposition, évoquant seulement « des titres de séjour de six mois ».

Elle précise toutefois que son pays doit garantir la sécurité sanitaire de son territoire. Pour cela, l’Italie dispose de navire quarantaine où sont effectuée « des opérations d’identification ».

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus