1. Accueil
  2. Actualités
  3. « L’ouverture des frontières en Algérie est une question très compliquée »
Actualités

« L’ouverture des frontières en Algérie est une question très compliquée »

L’ouverture des frontières algériennes n’est pas du ressort du Comité scientifique de suivi de l’épidémie. L’État est le seul à décider de cela, et consultera le Comité scientifique pour valider le protocole. Explications.

Le Dr Abdelkrim Touahria est membre du Comité scientifique en charge du suivi de l’épidémie du Covid-19 en Algérie. Il explique, dans un entretien au média TSA, ce mardi 15 septembre, que l’ouverture des frontières reste une question très compliquée.

Pour le Dr Touahria, l’ouverture des frontières en Algérie « relève du ressort exclusif des hautes autorités de l’État ». Le membre du Comité scientifique pense qu’il y a beaucoup de paramètres qui entrent en jeu, entre autres la situation épidémiologique en Algérie, et dans les autres pays.

Il ne s’agit pas que de la situation épidémiologique en Algérie

En effet, même si la situation commence à se stabiliser en Algérie, avec un peu plus de 200 cas par jour depuis une semaine, le Maroc lui a atteint le seuil des 2000 cas par jour, et la situation n’est pas rassurante en Tunisie, qui a eu un pic de 747 infections en 48 heures (les 11 et 12 septembre). En France, le bilan est bien plus grave, dépassant, le 12 septembre, les 10 000 cas enregistrés en une journée.

Cette évolution du coronavirus dans les autres pays inquiète. Car, comme le souligne de Pr Touahria : « À partir du moment où il y a des gens qui partent et d’autres qui rentrent, la situation peut devenir un peu moins maîtrisable ».

Le Comité scientifique ne peut pas exiger l’ouverture des frontières

Concernant le protocole nécessaire pour l’ouverture des frontières, le membre du Comité scientifique explique que seul le test PCR est valable. « Ça n’a absolument aucun sens de demander un test sérologique », a-t-il dit.

Le Dr Abdelkrim Touahria affirme que les autorités algériennes n’ont pas encore sollicité le Comité scientifique concernant l’ouverture des frontières. Il précise qu’ « en tant que membres du Comité scientifique, nous n’avons pas la prérogative de dire aux autorités voilà vous pouvez ouvrir les frontières ».

Le jour où les autorités algériennes vont décider de l’ouverture des frontières « il est clair que le Comité scientifique validera le protocole qu’il faut », assure le Pr Touahria

| Lire aussi : Pourquoi la réouverture des frontières ne changera pas grand-chose pour les Algériens

Guide De Voyage Algérie
Algérie
Toutes les procédures de voyage en Algérie
Voir Plus